dimanche 1 juillet 2018

Museu de les Papallones réouvert !

C'est fait : il était prévu que le musée de Pujalt déménage, chassé par une municipalité soucieuse de récupérer son bâtiment dédié aux papillons : il y avait beaucoup mieux à faire dans cet endroit isolé, que de recevoir des touristes écolo, attirés par la biodiversité ... passons !


Le musée a failli venir dans les Pyrénées...françaises ! Oui ! Il aurait pu déménager à Gourdan, dans l'ancienne perception aujourd'hui vide, si le coût n'avait pas été trop élevé, et si des aides des Collectivités territoriales avaient pu inciter les propriétaires à acheter, puis rénover des lieux adaptés mais nécessitant une coûteuse réhabilitation. Il a failli venir à Muret, situation idéale puisque proche des scolaires toulousains : c'était une occasion d'ajouter une curiosité à la chauve-souris d'Ader, et de créer une image de ville amoureuse de la Nature. Mais il fallait trouver un local de 200 m2, sans compter un logement pour les gardiens, prétentions impossibles à satisfaire en échange d'une fréquentation touristique d'au moins 5000 visiteurs par an, (en réalité il en était escompté 10000), aucun local disponible dans celle ville sur-active !

Le musée va donc rester en Catalogne, en plein centre de sa zone naturelle. A vrai dire à quelques kilomètres de l'ancien emplacement, à Ribera de Cardos.


L'inauguration avait lieu le 26 juin, 

vous allez donc pouvoir visiter tout l'été.






Bonne chance 

Alfons Dolsa, et Maria Teresa 




les papallones de Catalunya vous savent gré 

de votre persévérance !



PS : la première visite :

situation idéale au centre des Parcs naturels
ce n'est pas si loin,  mais on ne roule même pas à 80 Km/H : 
le trajet dure deux heures et demie  !
mariateresa se retrouve à proximité de son lieu de capture en Andorre



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire