dimanche 12 avril 2020

Patrick Besse me vend la maison de Julie-Victoire Daubié

Je viens de recevoir un message étonnant de Patrick Besse, dont vous savez ma proximité de pensée, quand il défend les valeurs immobilières de la ruralité, comparées à celles des villes, voilà ce qu'il écrit :


"la France du vide...la disparité indécente des prix entre ville et campagne...l'exode urbain est engagé !"

Patrick Besse veut m'arracher de ma résidence actuelle qui me convient très bien, en me proposant les biens les plus attirants. Il m'écrit directement, sur ma messagerie ! Il me sait dépensier, amateur de voitures de ouf, de peintures de folie, d'oeuvres d'art les plus onéreuses dont les verreries de l'ancienne école de Nancy... bref, il souhaite que j'agrandisse ma résidence pour mieux y vivre confiné. Et habile, comprenant que le réchauffement climatique va "méditerranéiser" (si je puis dire) la Lorraine proche de Nancy justement, il veut me faire grimper en latitude ! 

Patrick est très fort !

une Manufacture Royale +
sa chapelle +
son château + 
la maison natale de Julie Daubié
la première femme bachelière

je kiffe !



Je n'ai pas besoin de continuer ma littérature, l'endroit est célèbre, magnifique, inscrit aux Monuments Historiques, on peut y créer un phalanstère moderne

la place est immense pour ne jamais en sortir

et pour un parisien qui vendrait son appartement, malheureusement entouré de personnes contaminées

soucieux de vivre au vert

il n'y a pas mieux !











je ne vous ai pas donné le prix : 2100000... quand-même !

et c'est là que l'on découvre le plus :

Julie-Victoire Daubié








Récemment, attiré par le Van Gogh-des-chaumières-du-Brabant et par quelques autres tableaux, désormais accrochés aux murs, j'ai dilapidé tout mon argent en achats compulsifs !

malheureux comme les pierres, je dois refuser l'offre de Patrick !

j'en suis marri...


mais je pense à vous qui pouvez encore investir dans la pierre :

quel endroit étonnant !

quel patrimoine industriel,

quelle Histoire !



... une chapelle privée, rien que pour soi !




















J'oubliais le principal : vous savez que chaque annonce se termine par la chute : 

"ce que nous en pensons" :

"Un exceptionnel témoignage historique des origines du monde industriel au 18ème siècle qui réserve de nombreuses et diverses possibilités d'agrément et d'usage.

"La jouissance d'un château aux décors datant du 18ème siècle dans le calme d'un lieu convivial et familial pourra s'accommoder de toutes les locations annuelles ou saisonnières suffisantes, chose très rare, pour couvrir toutes les dépenses du domaine.

"La possibilité d'une vente partielle ou totale de certaines maisons d'habitation du domaine serait également une option.

"En outre, de multiples usages viennent à l'esprit : création d'un centre équestre avec boxes, carrière et manège, atelier approprié à un artiste à la recherche de grands volumes, création d'une résidence d'artistes avec le nombre d'ateliers nécessaires, hébergement d'une collection de voitures anciennes, mise en place d'un centre d'exposition, ou encore, et pourquoi pas, renouer avec l'histoire du site par l'installation d'une fonderie d'art.

"Toutes ces éventuelles initiatives pourraient être fédérées au sein d'un centre culturel de rencontre à l'exemple d'autres sites prestigieux, comme celui d'Arc-et-Senans.

"La Manufacture Royale de Bains-les-Bains nous semble bien assurée d'un avenir à la hauteur de son passé.

J'ajoute, précédant ainsi les liens qui suivent : "un phalanstère royal", en ces temps où tout un chacun cherche un sens à sa vie, un lieu collectif où vit une âme, un lieu de beauté, solidarité, et de partage...

achetez, vous qui le pouvez :

moi, j'ai déjà tout cela : 

je reste chez moi !


PS 1 : je vous engage à lire comme moi :





PS 2 : il ne faut pas m'en vouloir, nous avons déjà failli nous installer à Bayeux :


Bon dimanche de Pâques à tous

nous savons (par des indiscrétions) que Cancale a été envahi

rue des Parisiens

normal : ils sont chez eux... confinés :

ils pratiquent un max "l'exode urbain" !

http://babone5go.blogspot.com/2011/03/rue-des-parisiens.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire