dimanche 5 avril 2020

Un vulcain endémique de la Réunion

J'adore comme vous le savez les variations décrites par Darwin dans les îles, où les espèces ont évolué différemment des îles voisines. Ce raisonnement fonctionne pour les vanesses, comme je vous l'ai montré dans les Canaries avec indica. En Australie avec itea, au Brésil avec braziliensis (PJ). 

ce n'est pas terminé ! 

Voici que grâce à facebook ...et au confinement qui nous bloque devant nos écrans, je découvre un drôle d'individu : on dirait un OGM, un organisme génétiquement modifié, qui serait pour les ailes antérieures une espèce de vulcain, vivant comme le nôtre sur des sortes d'orties, la chenille étant très ressemblante, qui colle une feuille sur le dessus pour se cacher quand elle se chrysalide. Et dessous elle aurait adopté des espèces de queues, avec de gros yeux suivant la technique de camouflage de machaon ! Pire, ce n'est à y regarder de près pas une queue, mais trois !

Le vrai nom est Antanartia borbonica 










tout est expliqué dans cet article de Christian Guillermet



quand vous voyez notre vulcain bien de chez nous ... 



pensez qu'il a un cousin très proche, chez nous aussi...

à la Réunion !


merci pour ses photos à :
https://www.facebook.com/pg/lavalleeheureuse/photos/?tab=album&album_id=300447913374838



PS : plein de cousins :

http://babone5go2.blogspot.com/2019/01/la-belle-dame-dhawai.html

http://babone5go2.blogspot.com/2019/02/les-ocelles-ditea-4.html

http://babone5go2.blogspot.com/2017/12/de-cardui-braziliensis-19.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire