samedi 23 janvier 2021

Rencontre avec Charles Pépin


Il était temps que je le découvre : Charles Pépin interrogé ce samedi 16 janvier sur la 5, un auteur prolifique, et un philosophe accessible, comme on en a besoin en cette période de perte de repères. Il sort son livre sur la Rencontre, "une philosophie" une occasion de découvrir l’autre, cette rencontre si difficile en période de confinement et autres couvre-feux, occasion de se découvrir soi, car "qui donc peut-on être si ce n’est ce soi que l’on connait si peu" ? (ndla)


intro de Rencontre

J’ai récemment donné ma contribution financière à wiki, que je consulte si régulièrement, et une fois encore, je lui demande de me faire rencontrer Pépin :

« Il est agrégé de philosophie, diplômé de Sciences Po Paris (1994) et d'HEC Paris (Grande École 1997). Il a enseigné la philosophie à la Maison d'éducation de la Légion d'honneur (Saint Denis) et à l'Institut d'études politiques de Paris. Cela me conforte dans le sentiment que c’est un personnage sympathique ! 

« Charles Pépin a tenu de 2001 à 2006 une chronique de philosophie dans les émissions télévisées Culture et dépendances (France 3, 2001-2006) et En aparté (Canal +, 2006-2007). Il est, à deux reprises, l'invité de l'émission télévisée d'Arte: philosophie présentée par Raphaël Enthoven : (sur la mort en 2009, sur la beauté en 2014). Vous vous rendez compte ? un philosophe qui vante la beauté ? Il est chroniqueur pour Psychologies magazine et Philosophie Magazine où il répond, chaque mois, à une interrogation personnelle d'ordre philosophique, métaphysique ou morale formulée par un lecteur. Charles Pépin intervient régulièrement dans l'émission Grand bien vous fasse ! d'Ali Rebeihi sur France Inter. 

Depuis 2010, il anime à Paris un séminaire philosophique « Les lundis philos », ouvert à tous, avec l'Institut MK2. 

En 2020, il lance un podcast original sur Spotify « Charles Pépin : une philosophie pratique » qui propose une heure de réflexion philosophique accessible à tous. 

Il publie son premier roman Descente en 1999 (Flammarion) puis Les Infidèles (Flammarion, 2003).


Pour son troisième roman, La Joie (Allary Éditions, 2015), il s’inspire de L’Étranger d’Albert Camus. Le livre est un succès critique et de librairie : « Charles Pépin revisite le roman de Camus, à sa manière, plus légère mais avec autant de talent, et lui rend même une partie de sa dimension philosophique : quand le bonheur est impossible, la joie peut se trouver partout. » Mohammed Aïssaoui, Le Figaro Littéraire du 12 février 2015. 

Charles Pépin est aussi auteur de plusieurs essais philosophiques. 

Dans Les Vertus de l’échec, il propose de changer de regard sur l’échec. À la lumière de la philosophie stoïcienne, de Marc Aurèle, Freud, Bachelard ou Sartre, cet essai nous montre comment chaque épreuve, parce qu’elle nous confronte au réel ou à notre désir profond, peut nous rendre plus lucide, plus combatif, plus vivant. 

Dans son essai, La Confiance en soi, Charles Pépin se tourne vers les sagesses antiques et la philosophie moderne comme celle d'Emerson, Nietzsche ou Bergson, mais aussi vers des psychologues comme Boris Cyrulnik ou des psychanalystes comme Jacques Lacan, dans les travaux des chercheurs ou des pédagogues, dans l’expérience de grands sportifs, d’artistes ou d’anonymes, pour éclairer les ressorts de la confiance en soi : la confiance en l’autre, la confiance en ses capacités et la confiance en la vie. 

Avec Jul, il écrit des bandes dessinées autour de la philosophie et des philosophes. La planète des sages (deux tomes, 2011, 2015), Platon La Gaffe (2013) ou encore 50 nuances de Grecs (2017 et 2019) tous des succès de librairie. 



Nous arrivons à cette année 2021. Charles publie, toujours chez Allary Éditions, un essai de philosophie pratique sur un thème étrangement négligé par les philosophes : La Rencontre. De Platon à Christian Bobin en passant par Belle du Seigneur d'Albert Cohen ou Sur la route de Madison de Clint Eastwood, Charles Pépin convoque philosophes, romanciers et cinéastes pour révéler la puissance et la grâce de la rencontre. En analysant quelques amours ou amitiés fertiles – Picasso et Éluard, David Bowie et Lou Reed, Voltaire et Émilie du Châtelet... – il montre que toute vraie rencontre est en même temps une découverte de soi et une redécouverte du monde.


Je vous dis avec Charles : -"faites des rencontres"

 c'est pour cette raison que le télé-travail rencontre tant de difficultés

Vous pouvez rencontrer aussi quelqu'un(e) au cours du couvre-feu

(pour peu que vous vous auto-confiniez ensemble

devant un feu dans la cheminée) ?


PS : pour le Noël 2021 de Didier, voici Roseline, quelques idées nouvelles :






vous avez noté comme elle est "chouette", Athéna ?

rencontres avec la mythologie grecque !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire