mardi 26 janvier 2021

Echappée belle avant reconfinement ?


Quand on a reçu la première dose réservée aux plus anciens, peut-on (déjà) prendre des risques ? S'échapper ? Prendre voiture et autoroute pour une escapade bretonne ? Il suffit de partir, pas (encore) besoin d'attestation signée par soi-même (cela va revenir). Le Gouvernement n'a pas (encore) eu le culot d'exiger de nous un auto-confinement (cela va re-venir) ! Si l'on part tôt on va arriver avant les 18 heures du couvre-feu. Et le lendemain, couvre-feu levé, on pourra sur la jetée rendre visite aux Cancalaises, et acheter leurs huitres... toujours considérées de première nécessité : quelle aubaine !

Nous avons limité les risques : le dimanche, les camions théoriquement interdits (sauf dérogation aux Espagnols venus de Malaga) sont quand-même moins nombreux. Il est vrai que l'hiver est moins sec et ensoleillé que l'été, mais cet été, nous serons peut-être confinés, privés d'Espagne et de voyages, assignés à résidence : c'est donc le moment d'une échappée, la dernière qui sait ?


On nous dit que le virus aime le froid, mais pas la ventilation, que les TGV par exemple, renouvellent grâce à leurs équipements sophistiqués, qui expliquent que si l'on se contamine dans les remontées mécaniques en montagne, on ne se contamine ni dans le TGV, ni dans le métro. Cela devient très subtil ! La question du jour : -"personne ne parle de la mer, par exemple dans le vent des Globes, les skippers paraissent ne pas subir le covid" ! Oui ils le sont ventilés, arrosés, secoués ! On fait de même en ce dimanche, arrosés par les giboulées, par les conducteurs roulant à donf sous la pluie, mais illuminés par les arc-en-ciel sur la côte ! Arrivés à 16 heures, on a deux heures d'avance, parfait pour un thé au chaud avec quelques tartines de pâté du coin, les vitres ruissellant d'eau de pluie..

Mercredi, on surveillera l'arrivée des héros du vent des globes

nous nous retrouvons entre bretons

libres sous les giboulées

nous goûtons la liberté précaire

précédant (peut-être) de nouveaux jours de peine ?

je sais

Roellinger (fils) est fermé

mais de toute façon nous n'y serions pas allés


les maisons de Bricourt (il y en a plusieurs désormais) sont fermées

mais de toute façon nous n'y serions pas allés

les restaurants sont tous fermés : ils ne savent pas se ventiler,  ils constituent des lieux pleins de dangers-cachés-pour-les-aînés, on a du les fermer, pour nous protéger  :

on est (par contre) autorisé à se rendre chez Tilly Nathalie

elle est autorisée à nous vendre des coquilles Saint-Jacques, un Saint-Pierre

et tous les homards (épatés ou pas) que l'on souhaite

il suffit de les manger chez soi

confinés

changer de confinement réjouit les anciens :

nous sommes (re-)devenus Cancalais !

le sourire de Nathalie 

nous réjouit !


et quand elle est fermée,

on revient le jeudi  !


demain : 

des belons à Cancale ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire