jeudi 21 janvier 2021

Papi Castex infantilise la France ?

"moi le premier, j'en ai jusque là" ! dit-il sur C dans l'air à 19H sur la 5 le 19 janvier

Vous savez que pour parler aux séniors, il faut faire attention : d'abord, il faut leur parler fort, car ils deviennent durs d'oreille, tous ne fréquentent pas notre Afflelou national, qui offre deux paires d'amplificateurs à mettre dans les oreilles de ceux ... qui n'en ont plus... ! Ensuite, il faut bien détacher chaque mot, pour que chacun entre bien dans un esprit rouillé par l'arthrose ! Il faut utiliser un vocabulaire restreint, simple et simpliste, en répétant chaque mot :  vous le savez, la pédagogie est l'art de la répétition : il faut répéter, répéter des évidences, c'est la "cantélouisation de la vie" affirme ce matin sur Europe devant Sonia Mabrouk, Mathieu Laine. Il cite Orwel, 1984, "les deux minutes journalières de la haine, devenues les 24 heures du BIEN". Et à force, le récipiendaire, considéré comme "enfant-incapable", va s'imprégner de ce mode d'emploi, et devenir dépendant : l'infantilisation, c'est le processus qui sautant par-dessus le libre-arbitre, laisse l'autre dépendant, manipulé par le manipulateur. 

quand le manipulateur est l'Etat lui-même, quand il gouverne le peuple par la peur, 

qu'il veut décider à la place de chacun, pour chacun des détails de sa vie

c'est la liberté qui est en danger !

L'Etat devenu manipulateur, qui fait prescrire par ordonnance (on dit par norme) les modalités de chaque acte de votre vie, s'est particulièrement dévoilé avec la pandémie. Comme il revient à l'Etat de nous protéger de l'ennemi d'autrefois, devenu ce virus invisible et multiforme, tout est bon pour faire notre Bien sur notre dos ! C'est l'état infantilisateur : pour durer, prendre le pouvoir, soumettre l'autre, rien de mieux que le rendre dépendant : cela fonctionne pour les enfants; Cela fonctionne pour les séniors en épad, bientôt sur les plus75orépad.... Je me fais vacciner, il faut 20 minutes pour que la Docteur qui requiert mon consentement éclairé m'explique (ce que je n'avais pas intégré) qu'il faut non pas une mais deux doses...-"vous êtes bien sûr" ? "Vous avez bien réfléchi ? " "Vous reviendrez" ? Au même moment, j'apprends que l'Orne tout entière est privée de doses ! Qu'il en est de même en Alsace ! Que des Maires, ayant mis en place un centre de vaccination avec l'accord des ARS, doivent financer les aiguilles, pour se faire dire qu'il n'y a pas de doses et qu'il faut fermer ! Reste la population intermédiaire : vous vous souvenez la manière dont TF1 utilisait (autrefois) le cerveau des téléspectateurs pour leur envoyer des messages subliminaux, visant à les rendre consommateurs-dépendants ? Le principe s'est généralisé ! Il suffit de noyer la foule d'injonctions par la télé, par les journaux, par les chaines d'info continue, vous allez gagner : finie la contestation, la controverse, le débat, l'alternative et l'alternance : finie la démocratie, le despotisme (éclairé) est en route, j'allais dire "en marche" !

on en arrive à l'absurde :  "l'idéologie de la précaution" !

et le Conseil des ministres propose de soumettre à référendum demain :

"la garantie du respect de la biodiversité dans notre monde artificialisé" !

on ne pourra plus rien entreprendre !

C'est ce que nous explique dans son livre à sortir demain Mathieu Lainé, dangereux subversif, qui prétend que l'Etat providence, qui nous chérit tellement, devient une nounou dans tous les domaines de notre vie privée, infantilise la population, en édictant les modalités du Bien, appliqué à tous les petits détails de notre vie personnelle.

Le mécanisme est pervers et contre-productif

A terme, l'Etat va se trouver débordé par les services que le peuple attend de lui, et il ne va jamais parvenir à satisfaire la soif d'aménités rêvées par chacun : un revenu pour tous, mais attention ! suffisant pour permettre à tous de bénéficier d'un niveau de consommation égal à ceux les plus aisés ! Des loisirs naturellement pour profiter de la vie car le travail fatigue... et pire, tue ! La santé pour tous, la voiture pour tous, mieux encore, un environnement sain ; une utilisation durable des ressources naturelles, une maison individuelle avec jardin pour tous, tout en protégeant les terres agricoles, les forêts dont la forêt primaire sans oublier les orang-outans qui vivent dedans !

Pire explique Mathieu, cette dépendance annihile toute créativité de chacun dans la société, habitue au conservatisme, et par exemple explique qu'au pays de Pasteur Sanofi dégraisse ses effectifs de recherche, et n'ait pas exploré les nouvelles voies découvertes par d'autres plus indépendants et créatifs de l'ARN messager qui est en train de nous sauver du covid.

La seule promesse électorale pour les prochaines élections présidentielles devrait être : "que doit faire l'Etat ?  "Comment le ramener à son rôle de base ?  Comment restaurer la Liberté de chacun ?

Comment créer "l'Etat enchaîné", enchainé sur son utilité première ?


Papi Castex, en me parlant petit-nègre

tu m'incites à me replier sur moi

à ne plus être libre

et à ne plus prendre mes responsabilités

peu à peu, tu tues mon esprit d'initiative

en faisant de moi un râleur-dépendant-insatisfait !


C'est pourtant un peu ce qui nous arrive, non ? 


j'apprends ce matin encore qu'une prof d'université vient de réunir ses élèves (en présentiel) pour une majorité, en distanciel pour le reste

elle va se faire taper sur les doigts ?

bravo à elle : c'est une Résistante !





décidément, il persiste ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire