samedi 12 septembre 2020

Premiers marrons

les marronniers, place de la Nation

Comme il fait moins chaud tout en faisant bon, (le privilège de l'été indien des séniors), je puis reprendre les marches traditionnelles, et mesurer l'avancée de la saison : la différence entre les châtaignes et les marrons tient d'abord dans la bogue : celle des marrons est hérissée de piquants qui ne piquent pas, c'est la raison pour laquelle on trouve des marrons dans Paris, alors que les bogues piquantes des châtaignes seraient trop dangereuses pour les habitants d'une si grande Ville : les derniers ramassés c'était place de la Nation, il y a des années !

petit florilège :

je n'ai pas mis les noms, on va voir si vous êtes un(e) vrai(e) écolo ?






le vieux pommier du printemps donne ces pommes authentiquement bio


les seuls champignons par ce temps sec



les maïs poussent bien sur ce terrain humide


ça y est on arrive sous les marronniers








têtes de marrons, les mêmes Place de la Nation

les marrons de la Nation, 

dans le salon



voilà ce que font les Parisiens :
pendant que l'on fait ça, on oublie le covid !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire