samedi 26 septembre 2020

Plantes du littoral
















La voiture rangée, on peut marcher à pied. Les villas plantées côte-côte ont laissé libre le chemin des douaniers, qui emprunte la côte rocheuse, en surplombant la mer. Il reste assez de végétation pour croire qu’on emprunte le maquis originel, rempli de verdure, de fleurs et de senteurs.

Vous l'avez reconnue ? La Criste marine, Crithme, Fenouil marin ou Perce-pierre (Crithmum maritimum) est une plante vivace appartenant à la famille des Apiacées (Ombellifères). Ses feuilles sont charnues et comestibles, elles ont un goût anisé proche du fenouil. Les fleurs sont vert jaunâtre, en larges ombelles. La Criste marine pousse sur les falaises et les rochers du bord de mer. C'est l'une des rares plantes capables de survivre sur des rochers régulièrement atteints par les vagues. Plante halophile, sa présence marque la zone dans laquelle les embruns sont mortels pour les plantes continentales. Outre sa résistance au sel, la Criste de mer est également très résistante à la sécheresse. Elle puise l'eau en profondeur pour ensuite la stocker dans ses feuilles charnues.



Au bout du chemin on arrive à la Cala Canyadell, la petite crique de Torredembarra, sous le phare : là les voisins profitent d’une anse minuscule et peu fréquentée, qui a du servir de carrière romaine puisque l’on distingue encore des traces d’arrachement de gros blocs.

Les agaves poussent dans cet univers minéral, lançant en l’air leurs tiges immenses, au bout de petites bananes vertes. Mais une fois les graines tombées, les tiges sèchent et tombent, entrainant la motte de leurs feuilles : cela crée des éboulements d’immondices naturels, auxquels viennent s’ajouter ceux jetés par les riverains, il y a tellement de monde ici !








La promenade terminée, le fun consiste à descendre à la plaja, et entrer dans la mer. Des milliers de débris dorés minuscules flottent dans l’eau, je cherche toujours une monnaie d’or issue d’un trésor abandonné, mais sans résultat ; des mulets nous entourent, des alevins en groupe avec le dos bleu, on dirait de petites dorades ; mais je ne sais pas entrer l’appareil photo sous l’eau, je vous laisse imaginer.

La fin du bain consiste à s’allonger sur le sable, et se faire sécher au soleil encore brûlant :

la température est de 32°

s'il y a une injustice sur cette planète, c'est l'inégalité géographique : pensez,
chez nous il fait 10°, la neige est tombée au col de Vielha à 1600m !

il y a des moments pires dans la vie


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire