mercredi 13 mai 2020

Modélisme confiné

Aujourd'hui le confinement est pire que d'habitude : il fait soleil sur la partie septentrionale de la France, et c'est injuste, il "tombe des seaux" sur le Sud : tout ici est trempé, tout est vert, même pas envie de m'autoriser à marcher une petite demi-heure ! Premier motif.



Second motif, Jordi si loin à Barcelone expose sur facebook son avancée de la DS Citroën break, que je vous montrais hier. Comme d'habitude, au lieu de se simplifier le travail, Jordi en met des tonnes, et fabrique moult détails adorables comme les feux arrière et la galerie de toit. Cela m'agace un peu, et moi, et mon Amilcar ?




Je cherche sur la toile, (ce qui n'occupe pas les mains et surcharge excessivement le cerveau), et me demande si je ne trouverais pas de nouvelles photos des années 38, de Kégresse-neige équipées de la fameuse chenille P15N que je me suis amusé il y a 9 ans à reproduire au 1/7è (1). Voici ce que je trouve, dont ma voiture décapotée, mais équipée d'une capote de toile. Je ne l'ai pas capotée à l'époque car c'était plus difficile que ne pas le faire, et je m'étais arrangé intellectuellement pour me dire que c'était mieux ainsi. J'avais une excuse : les photos représentant l'original le montraient dans la neige, décapoté ! (2). J'avais un remords comme vous allez voir.




Je me dis qu'étant confiné dedans protégé de la pluie dehors, je ne risque rien à solliciter l'aide précieuse du Crédit-Agricole : ce dernier lors de l'Assemblée-générale-soupatoire à laquelle nous avons eu la chance d'être conviés avant le confinement m'avait offert des calendriers, matériel magnifique qui non seulement permet de compter les jours de confinement en commençant par l'année 2020, mais constitue un matériau parfait pour découper au cutter et préparer des patrons. Vous savez qu'une voiture se construit comme une robe avec des patrons. 

Au demeurant il me faut absolument du tube laiton creux de diamètre 3mm, longueur 500mm, que j'achète d'habitude chez le seul fournisseur Français, l'Octant en ligne à 67451 Mundolsheim, en plein dans la zone touchée de plein fouet par le covid-19. Vous pensez bien qu'ils sont fermés, et je n'ai plus de nouvelles même maintenant après le 11 mai. Je cherche sur la toile, personne n'en propose plus en Europe, ni UK ni Allemagne, sauf les Chinois qui décidément on repris toutes nos fabrications, mais imposent des délais dingues.

à l'époque, la tringlerie de la Normande




De toute façon, il me faudra des cotes précises et je n'ai pas de temps à perdre pour fignoler les proportions.

Voici à quoi cela ressemble, sachant que depuis des années, je m'attends à quelque évènement comme celui qui nous arrive : mes réserves de tissu sont intactes, et j'ai autrefois (je me demande si ce n'est pas à Saragosse) acheté de quoi poser une bâche superbe... qu'il suffira de coudre...mais un peu plus tard, si je reçois un jour les fournitures commandées !

mon support photo habituel est trempé, et le calendrier dessous protège mon modèle pour qu'il reste sec


à suivre 

quand je recevrai le matériel !

PS (1) il y a 7 ans

           elle n'était pas terminée !

PS (2)


dernière nouvelle, René vient de me dépanner de deux barres de laiton. Qui de nos jours possède ce genre de fournitures autre que lui ? J'ai commencé à souder, je vous montre ...

... bientôt !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire