dimanche 10 mai 2020

17 $millions pour une Madone de Tiepolo




En ce dimanche particulier, veille de lundi 11 mai, jour de relâchement relatif du déconfinement, j'ai pensé judicieux de faire appel à la Vierge, pour qu'elle veille sur nous. Où la trouver ? Une vierge qui frappe les esprits, qui soit reconnue par les amateurs d'art ? Je fais appel encore et toujours à Sotheby's, qui a obtenu un record de prix il y a quelques mois, $17.349.000, le prix d'un Van Gogh, tout cela pour une Madone au Rosaire et aux Anges,

mais quelle Madone ! Quel Tiepolo ! 


Largement considéré comme le premier artiste de Venise au XVIIIe siècle, Giovanni Battista Tiepolo reste une icône dont le style décoratif et imaginatif a eu un impact profond sur la trajectoire de l'art italien. Aujourd'hui, les pièces à grande échelle de l'artiste sont rares sur le marché international, car une grande partie de son travail a été réalisée dans des fresques et des retables qui survivent in situ ou dans des collections de musée. Nous sommes ici à Venise, 1696, 2 mètres 46 de haut ; un mètre 56 de large !



Dans cette vidéo, Sotheby's nous présente le chef-d'œuvre monumental de Tiepolo La Madone du Rosaire avec des anges, dernier retable majeur de l'artiste encore en mains privées. Avec une touche théâtrale familière, Tiepolo évoque la grandeur de ses prédécesseurs vénitiens - en particulier Titien, Tintoret et Véronèse - au sein de sa propre expression moderne, transformant les figures divines peintes en trois dimensions. Signé et daté de 1735, ce retable a été offert comme un moment fort de la vente du soir des peintures de maître de Sotheby's . (29 janvier 2019 à New York), et a atteint le fameux prix de $17 millions, la valeur de la Madona, pas mal non ?

Pour la première fois depuis des lustres, le sanctuaire de Lourdes a été fermé aux croyants pour Pâques.

pour nous dédommager, 

Nadau chante Maria


https://www.youtube.com/watch?v=i-bumg8kJpw&list=RDq1ESzi9h868&index=25


demain, Danger, le peintre 

figurez-vous qu'il a peint... "le fléau"  

sacrée prémonition ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire