jeudi 14 mai 2020

La coupole de Can Pahissa

Les frontières avec l'Espagne voisine fermées, je vous invite à un voyage virtuel, dans une ville que nous connaissons bien, Villa nova i Geltru : il y a là-bas une ancienne gare avec un passionnant musée ferroviaire (1). Et le superbe musée Balaguer où nous avons trouvé la lettre de Victor Hugo à son ami Victor Balaguer (2). Normalement, nous y serions retournés ... demain ... mais la frontière bouclée a annulé notre séjour. Pourtant, facebook me signale un nouveau joyau architectural : je vous donne l'article traduit en français, vous reconnaîtrez les tournures de phrases originales même si je les ai estompées :

Josep Maria Miró i Guibernau (Vilanova i la Geltrú, 1889-1966) était architecte en 1913. Il était l'un des plus jeunes représentants du modernisme et architecte municipal de Vilanova i la Geltrú. Ses œuvres sont passées du modernisme, qu'il exerce jusqu'en 1930, à un noucentisme avec des signes de rationalisme des années 1940. Architecte complet, son travail est plein de détails modernistes et audacieux, comme on peut le voir sur les photos, tous correspondent à Vilanova i la Geltrú. J'ai surligné le mot noucentrisme, mot typique utilisé par les traducteurs automatiques. Moderniste signifie pour nous Art Nouveau, dont je vous donnerai bientôt des exemples sur la côte normande.

Voici l'intérieur de Can Pahissa. C'est le bâtiment moderniste le plus notable de Vilanova. Il a été construit entre 1916 et 1921 par Sebastià Soler Miró, revenu du Chili où il avait été enrichi par le commerce de guano. Le hall est spectaculaire, avec une composition fantaisie à base de formes  rondes ou ovoïdales, et avec des vitraux polychromes. Quels vitraux !






la coupole








Ce n'est pas terminé : il faut aussi visiter la Casa Renard aussi connue sous le nom de Casa Magriñà, construite en 1911. Elle possède une structure originale avec la façade en retrait et un corps plus avancé, aligné sur la rue, qui constitue une petite cour clôturée à côté de celle-ci. Ce corps est garni d'un dôme de flocons en céramique. Le couronnement est assorti à la décoration des portes et fenêtres et aux affiches de la tribune. Le cygne fait partie d'une tourelle dans le jardin.











Parmi ses constructions les plus importantes à Vilanova figurent le Psédiment des pêcheurs (1925), les écoles diplômées (1932) et le marché public (1941). Notre architecte Josep Maria Miró i Guibernau  était marié à Odila Gumà i Carreras, petite-fille de Francesc Gumà et Ferran. D'autres personnages pertinents étaient son oncle Gaspar Miró et Leo (peintre) et son cousin, Amadeu Hurtado et Miró. Le plaisir d'énumérer ces noms de familles prestigieuses, aux noms à rallonge !



Un grand architecte, un peu oublié mais qui méritait

qu'on se souvienne de lui !



l'hôpital de Granollers

marché public de Vilanova i Geltru

Ce matin sur RTL Nicolas de Villiers qui désire rouvrir le Puy du Fou le 2 juin, et presse le gouvernement de se laisser faire, nous laisse espérer que les restaurants rouvrent à la même date, soit dans 15 jours : que le tourisme reparte serait une bonne nouvelle pour l'économie du pays, nous laissant également espérer la possibilité de retourner visiter le patrimoine Français et celui si original de Catalunya.... quand ? Cet automne, qui serait vraiment un été indien ?

si le professeur Raoul pouvait avoir raison, 

et que ce fichu virus parte lui aussi en vacances ?

PS (1) : http://babone5go2.blogspot.com/2015/10/un-balcon-sur-la-mer-15.html

PS (2) : http://babone5go2.blogspot.com/2019/06/museu-balaguer-2.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire