vendredi 1 mai 2020

La revanche du Sud-Ouest

On l'attendait cette carte de France, comme la revanche des ruraux, des sages, des écolos, "des ceusses" (provisoirement) épargnés du covid, la voici :


Dure réalité : voici la mégapole parisienne peinte en rouge ! Comme les banlieues tout autour ! Tout comme le Nord, et l'Est, dont les commentateurs avouent qu'ils ont organisé à domicile des repas de frites et de moules, partageant ainsi le virus ! 

Un peu plus bas, la diagonale Nord-ouest/Sud-Est, dont les Alpes, on ne sait pas encore s'ils sont rouges ou verts, on arbitrera le 7 mai !

Et puis il y a les vertueux, les verts, les sages, aidés par leur densité démographique plus faible, aidés par leur capacité à festoyer chez eux de produits du terroir : les trois piliers que sont l'oie, le cochon, et le vin :

nous !

J'étais certain de l'Ariège, du Tarn et des Hautes-Pyrénées. A vrai dire, je me méfiais de Toulouse, dont nous dépendons pour les comptages statistiques, bien que nous, gens du Sud de la Haute-Garonne proches du Val d'Aran, soyons géographiquement plus proches des Hautes-Pyrénées et de Saint-Girons : ouf, nous sommes bien verts !

Par contre, comment imaginer que le Lot, terre des merveilles, soit rouge ? Voyons, il s'agit de Cahors, des terrains où j'ai chassé les papillons dans une nature préservée ces années 70, la terre des truffes noires d'été et d'hiver ! Lalbenque rouge ? Mais c'est une folie... une folie de Parisiens, une fois encore, badigeonnés qu'ils sont de rouge,  ils ne comprennent rien !

Et la Haute-Corse, Bastia, mais quelle bourde ! Comment peut-on imaginer que Kallisté ne soit pas vert ? A ce propos, le Président de l'Ile de Beauté Gilles Simeoni râle bien légitimement, et l'ARS du coin a immédiatement avoué qu'elle s'était plantée dans des comptes forcément truqués : voyons, tous ceux qui ont vécu là-bas savent que le meilleur médecin de Bastia a toujours été Air-Inter, qui a toujours rapatrié les malades corses à Marseille : Marseille serait orange... et Bastia rouge ? Mais c'est une provocation ! ! 

De toute manière, je m'interroge : que l'on soit rouge, ou vert, quelle différence ?

Ah oui, dans les départements rouges, les parcs et jardins restent fermés. Et les collèges aussi !

peut-on sortir d'un département rouge pour contaminer un vert dans la limite de 100 Km ?

Oui !

à quoi sert d'être vert ?

à conserver l'estime collective de soi, améliorant notre indice départemental de satisfaction !

Un département vert pour l'homme est-il un département préservé sur le plan de la biodiversité ?

pas forcément !

Ne boudons pas notre plaisir

nous sommes verts

et toujours confinés ce premier mai



le muguet sauvage est passé

à cause du réchauffement climatique qui l'a fait fleurir le 15 avril

bonne fête du travail

en espérant qu'il reprenne le 11 mai

sans trop de graves difficultés !


on peut être vert et faire l'objet d'une liste rouge !




PS : étonnant : j'ai l'habitude des listes des espèces animales, dont les papillons, en danger. Elles sont cataloguées en rouge. Jusqu'alors, homo sapiens était épargné par ces cartes : ce n'est plus le cas ! (1)

c'est une révolution : l'homme, la femme, font partie de la biodiversité en danger !

Autre surprise : la 6ème extinction concernait jusqu'alors la Nature, hors homo economicus qui s'en sortait allègrement en bousillant la planète : il est fragile lui aussi ! ! 

Il vit soit dans des zones vertes, (un peu) durables

soit dans des zones rouges, menacées ...

... fait gaffe à ta zone !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire