mardi 12 mai 2020

La DS break au 8è de Jordi


Jordi a un copain, qui possède une redoutable influence : voilà ce que je décode des photos récentes que Jordi Reixach Rodriguez, le modéliste catalan dont je vous ai montré les magnifiques réalisations, met en ligne sur facebook. Le copain est attiré par les modèles à l'échelle 1:8 produites par la maison Altaya : cette dernière conçoit des kits à monter, et les vend pièce à pièce chez les marchands de journaux, chaque pièce pour un prix modique. L'amateur de maquettes à belle échelle se fait prendre, met le doigt dans l'engrenage, s'agace d'attendre chaque semaine l'occasion d'acheter la pièce suivante. Au bout d'un an (je n'ai jamais tenté l'expérience), il a monté pas à pas sa voiture, une 2CV Charleston de belle dimension, itou pour une Alpine, dans notre cas notre ami a obtenu une DS de belle facture.... et il a investi 1000 Euros ! mais il a construit un très beau et grand modèle !







J'en reviens à l'ami. On le devine frustré : il a acheté la limousine parce qu'il n'y avait pas d'autres modèles ! Car il possède un break, et c'est le break qu'il aurait aimé ! Alors il va voir Jordi, (aux prises avec sa nouvelle Porsche échelle 1/6è, énorme comme la précédente), et il lui demande s'il ne pourrait pas tout arrêter, pour s'occuper de lui. Jordi n'a qu'à ôter l'arrière de sa voiture, et lui greffer un arrière ... de break. Un truc minime, ça sera fait en quelques jours, avec le confinement, ça passera comme lettre à la poste ! -"Ah oui, je voudrais bien une galerie de toit comme celle de ma voiture...et un hayon arrière ouvrant. Des feux rouges. Tout comme en vrai quoi" !






Et voilà que Jordi (bon prince) met la main dans l'engrenage, le bras y passe entier, et il se met à dépasser Altaya dans les détails, à vrai dire épatants : j'ignore ce que ces deux copains ont comme relations, mais en tous cas la dette de Jordi devait être énorme car il consacre des heures et des jours au propriétaire (heureux) du break.

l'ancien toit n'a pas été déposé, mais comme je le fais, Jordi a posé le patron de l'arrière

un plan détaillé est bien utile, comme une maquette à petite échelle, pour les proportions, on fait avec ce que l'on peut











le hayon arrière est une merveille fonctionnelle







Jordi réussit à tout créer de ses mains :

ça, c'est une poignée de porte de Porsche !



Il faut dire qu'un Catalan qui aime Citroën +

un modéliste (hors pair) qui aime les Citroën

cela fait deux Catalans à aimer Citroën

bien normal pour le créateur de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire