dimanche 3 mai 2020

Femmes de la préhistoire



Je suis fan de Claudine Cohen : oui les images machistes de notre ancêtre masculin, seul Chef à bord, sont vraisemblablement erronées, même si l'idée qu'il nous resterait à nous les mecs, des zestes ancestraux de supériorité, voire de pulsions (effacées) de rapt féminin ... arrangerait notre image ?

Voyez Paul Jamin ce qu'il propose comme image : protectrice 

"-cache-toi derrière le rocher : j'assure" !


même genre : IL revient de la chasse ramenant un chevreuil : làs, la famille a été décimée pendant son absence, par un lion des cavernes récupérant son bien : affreux, sa femme est morte avec son enfant ! Variante avec des corps massacrés. On finit par penser que le covid d'aujourd'hui, n'est rien comparé aux vicissitudes d'hier !





la violence est permanente, l'idée : les femmes ? on les chasse ... comme le gibier !




hier, je vous montrais cette scène épouvantable (pour madame)



Common illustre le même thème


et quand on élève l'esprit par la peinture (rupestre), l'artiste est masculin


profitez du confinement pour lire 




j'ai extrait les citations qui précèdent de Violences, de Marie-Claude Marandet :





finalement... tout bien réfléchi, 

nos femmes d'aujourd'hui sont pas mal non ?

Hauser par exemple a pécho la senorita misteriosa

Benedetta Caretta : vivo per lei

https://www.facebook.com/FMLIRE/videos/223904955514170/


et les Parisiens ont modifié la carte du vert :


il suffisait de râler, 

et les choses se sont arrangées !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire