mercredi 8 avril 2015

Printemps rouge



les cardamines forment une haie épaisse, j'ai vu voler l'aurore, Monsieur et Madame :
je surveille d'éventuels oeufs ?

Le matin est froid, mais comme la température ne va pas cesser de monter, quel plaisir de sortir à l’aurore contempler les fleurs du camélia, jonchant le gazon. Tous les matins, il faut en ramasser des tonnes avant qu’elles virent au brun, mais c’est un enchantement.















Sans crier gare, les tulipes sont sorties aux endroits habituels : elles disparaissent ensuite toute l’année, et réapparaissent pile au même endroit.


Les cerisiers sont en fleurs : plus ils vieillissent (on devine leurs douleurs dues à l’arthrose du cerisier car ils ont ans et commencent à dépérir), plus ils s’attachent à jeter leurs ultimes feux.

C’est la saison des magnolias (à feuilles séssiles).


Que le printemps est donc doux,


tout le monde est dehors, 

à humer le bon air !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire