dimanche 5 avril 2015

dimanche de Pâques


Le dimanche de Pâques s'est préparé depuis au moins huit jours : il faut des oeufs (on les a depuis longtemps). Des poussins chenillés jaunes, livrés par colissimo samedi. Il faut qu'il fasse soleil (yes). Il faut une épaule d'agneau des Pyrénées (préavis, on l'a commandée elle aussi à l'avance, 1 Kg et demie, cuisson 40 mn, -"voulez vous que je vous la coupe en tranches" ? -"Oui" ! Elle passe à la scie verticale, ne reste plus qu'à passer la lame hyper-coupante du couteau à lame large.  Il faut des flageolets. La faire cuire les fameuses 40 minutes à feu chaud sur un lit de pommes de terre. C'est merveilleux, rempli d'ail, quand la cuisson est à point. Tout est à point. 

On est des pro !









Auparavant il faut des tapas. Du cordon rosado très frais (il commence à faire un peu chaud). Et des asperges (de saison) avec leur mayonnaise extra légère recette spéciale incluse dans les recettes de Mamie Codet, dans le livre spécial-famille manuscrit dans lequel la recette est incluse !









Tout est à point, (à cause d'une grosse préparation). Tout est bon.

Les langues se délient, et une psy maison est opérée sur chacun, toute difficulté aplanie, Pas besoin de cellule psychologique : on est des pro : chacun retrouve la paix (de l'âme).








recette oubliée-retrouvée du livre de Mamie Codet

gariguettes de saison


















crumble de framboises (de saison)






Paix de l'estomac

paix de l'âme

pax urbi et orbi

paix de Pâques

c'est la trêve ...pascale !




on dirait la fin des négociations avec l'Iran à Lausanne :

tous les chocolats (très bons)

ont disparu...!


les alliés de l'Otan...ont tout embarqué !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire