mardi 23 février 2021

Une Alfa Zagatto 1963 de rêve au "Garage"



Je vous ai déjà parlé en 2018 de ce magasin étonnant du centre-ville, le Garage, pas facile d'y introduire une voiture dans cet espace quasi piétonnier...! Pourtant, il est plein de vieilles anciennes, des voitures prestigieuses, qui font venir chez nous des amateurs du monde entier, intéressés par des véhicules anciens remis à neuf, toujours prestigieux !

Je reproduis ci-dessous l'article paru dans la Dépêche du Midi, qui a légitimement repéré cet endroit rêvé, où autrefois je vous ai montré une 2CV d'origine remise à neuf, et si tentante !

Publié le 15/02/2021 à 05:07 , mis à jour à 05:10. Je cite entre guillemets !

"Le show room est privé et le passionné avisé doit solliciter son propriétaire pour voir sa porte ouverte. Il faut être passionné avisé, amoureux de belles voitures, de course automobile, de prestige, de cinéma. Un concept de garage différent. L’antre décèle un trésor fabuleux, une caverne d’Ali Baba : des carrosseries d’une autre époque dessinées par les plus grands maîtres de l’art, de légères volutes d’huile et d’essence et un cœur qui s’arrête de battre quand, sous l’émotion auditive, en un tour de clés, vrombissent les mécaniques. 

"Pierre est vendeur de voitures, c’est là son humble profession. Que son marché soit mercantile n’est pas notre propos, l’intérêt qu’il porte à son visiteur est généralement dénué d’intérêt. Un partage. L’homme, affable, connait son sujet, son métier. Il est intarissable, calé, impressionnant. Il aime. Passer deux heures à l’écouter énumérer les caractéristiques des différentes merveilles de son salon est un privilège tout aussi grand que de caresser des yeux les œuvres d’art qu’il s’attache à décliner, une à une. 

"L’annexe du show room est tout aussi extraordinaire. On y découvre un vaste atelier, des professionnels affairés, d’autres bolides, des véhicules anciens en attente de restauration, des produits finis en attente de livraison. L’équipement du garage n’est pas bénin. Les joyaux peuvent être ici repeints dans la règle de l’art avec les couleurs et les techniques d’époque. Purisme.

 "Là deux Porsche, une Facel Vega, une Ford Mustang, une Ferrari, deux ou trois Maserati, une Aston Martin…, où donner de la tête pour profiter pleinement du moment ? Il y a là de quoi remplir un livre, illustrer moult albums. On se décide à s’attarder sur un modèle précis, un modèle unique au monde, une Alfa TZ barchetta, un prototype de course de 1963.



Avec des gestes précis et précautionneux, Pierre en ouvre les portes, les capots. 57 ans d’âge et pas une ride. Dans son jus, la voiture, peu commune, est comme neuve. Conçue par Zagato en 1963, la machine, immatriculée, accompagnait alors son pilote à bord par le route les grands événements internationaux. Jusqu’en 1970, l’engin, imbattable, a tout gagné. "Cette voiture, c’est Docteur Jekyll et Mister Hyde, explique son vendeur. Assis tranquillement, on saisit le volant en bois et on peut se contenter d’une simple balade. Le moteur a du couple. Mais si tu veux t’énerver, c’est un vrai proto, équilibré dans sa répartition des poids, moteur avant réservoir arrière avec un châssis tubulaire en treillis. Elle est légère, à peine 600 kgs…." Le bruit du démarrage réveille l’auditeur sous hypnose. Son moteur double arbre à came en tête chante et le bolide emmène le passager dans son rêve".




 https://babone5go2.blogspot.com/2018/11/garage.html

Le Garage Concept Store : on n’en sort pas comme on y est entré.

vous vous demandiez le prix ?

Pour avoir les clés : 06.07.73.31.70

https://www.facebook.com/garage3122/






PS (1) : pour retrouver la 2CV du Garage :

http://babone5go2.blogspot.com/2019/04/d-day-reussi-saint-gaudens.html

connaissez-vous Ian Roussel ?

http://babone5go2.blogspot.com/2018/11/ian-roussel-sculpteur-automobile.html

une B 37, la tentation automobile incarnée :

https://babone5go2.blogspot.com/2015/06/une-b37-dimanche-14-juin-2015.html

il existe par là des garages cachés :

https://babone5go2.blogspot.com/2014/08/auto-retro.html

PS (2) : voici la description de la Barchetta : Kilométrage : 5 400 km 

Unique : Alfa Roméo Giulia TZ Barchetta 07/1963 

Conçue par Autodelta, la TZ est équipée du fameux moteur à deux arbres à cames en tête Alfa Roméo, tout en aluminium, d’une cylindrée de 1570 cm3 avec simple allumage. Les autres caractéristiques techniques sont semblables à la Giulia de route. La version routière développait 112 cv et la version de course 160 cv. La voiture est construite sur un châssis tubulaire en acier équipé de 4 freins à disques et d’une suspension indépendante sur les 4 roues. Très légère avec 660 kg, elle peut atteindre la vitesse de 215 km/h. 

Le modèle fut présenté à Monza, sur l’autodrome, lors d’une compétition organisée par la FISA. L’Alfa Romeo TZ s’imposa facilement aux quatre premières places dans la catégorie sport-prototypes. Après son homologation en catégorie sport, elle remporta quasiment toutes les compétitions où elle sera engagée, en Europe et en Amérique du Nord. 112 exemplaires de ce modèle furent produits entre 1963 et 1965. En fait ce fut une auto exclusivement conçue pour la compétition, pourtant vendue en 112cv de base, mais rapidement préparée par les écuries et surtout par l’usine. Son palmarès est tout simplement impressionnant. Les plus grands pilotes l’ont utilisée, dont Jean Rolland pour les Français. 

Notre TZ est une très rare version Barchetta de 07/63 Il s’agit d’une reconstruction réalisée en 1970 sur un châssis d’origine (N°750 001). La carrosserie réalisée telle qu’à l’origine est composée de 4 ouvrants. 

Référencée sur divers ouvrages spécialisés, cette auto dispose d’une carte grise française et peut donc, comme à l’époque se rendre par la route sur les circuits de course. Elle bénéficie d’un passeport FIA et d’une éligibilité monstrueuse.

le Dday auto de 5GO est annoncé le 28 aout 2021

lunettes et masques recommandés !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire