lundi 1 février 2021

Cette dette qui devient folle !

Reconnaissez, chers lecteurs que depuis dix ans (1), je vous parle de la dette ! Notre "chère dette" me fait frémir depuis toutes ces années, alors même qu'il y a dix ans, nous n'avions pas les mêmes motifs de nous inquiéter : nous avons très efficacement progressé ! ! Le covid en rajoute une couche, alors même que si une majorité se plaint, nos jeunes, qui sont notre avenir, sont dans la plus grande difficulté.

et pourtant

nous allons encore devoir emprunter 1 milliard par jour cette année


Une femme, brillante il faut le dire, bâtit sa notoriété sur cette dette : Agnès Verdier Molinier. Elle a 43 ans, la fleur de l'âge, en pleine forme. Origine bordelaise, viticulteurs bordelais, château de Bessan, (2) son nom de famille, j'ai réussi à le trouver sur wiki, est Verdier, j'imagine que Molinier est le nom d'un mari bien caché, avec qui elle a fait deux enfants. On la considère comme "lobbyiste libérale". Elle peut dire du coup tout haut ce que les spécialistes pensent tout bas, et plus ses prévisions sont terribles, plus elle devient célèbre, puisqu'elle en est à son septième livre :

à ce train du"KOI-KIL en KOUTE", quelles vont être demain

au moment des présidentielles

les conséquences de l'emballement de la dette

sur notre train de vie ?

ouf, Bruno le Maire lui répond :

-"circulez, je gère, pas de problème" !

évidemment, je doute, avec Agnès !

On trouve les meilleures pages de son livre sur internet, voici quelques extraits :








que déduire de tout cela ?

je tente de résumer la chute, j'utilise exprès ce mot comme s'il s'agissait de tirer les leçons d'une Histoire, d'un conte, d'une fable...

"la cigale ayant chanté toutes ces années

finit déclassée, honteuse, ruinée".

1-Dans la mesure où nous continuons de vivre collectivement à crédit, nous continuons d'emprunter, en masse, des milliards. Conclusion : il faut affirmer que la dette devra être remboursée, sinon nos prêteurs ne nous prêterons pas. Donc, nous remboursons, facile avec des taux d'intérêt bas. Ces taux d'intérêt entrainent une croissance molle. Il faut que cette croissance revienne. Avec elle les taux d'intérêt vont remonter. C'est en écoutant sur BFM Business les débats entre Nicolas Doze et Jean-Marc Daniel que je réalise ce mécanisme : Alors là ... le drame !

2-Il faudrait pour bien faire ne pas emprunter encore pour pouvoir mieux rembourser. Pour rembourser, il faudrait le pouvoir. Il faudrait donc que les recettes augmentent. Les recettes d'un Etat sont les impôts. Les impôts non seulement ne peuvent pas diminuer contrairement à ce qui est prétendu, mais ne peuvent qu'augmenter encore, sachant que nous sommes déjà des champions en la matière. Sur les particuliers ; les séniors ; les entreprises, et là, c'est la limite, les entreprises ne produisent que si elles ne sont pas écrasées de charges, sinon, elles vont ailleurs.

Pouvons-nous subir le dur traitement imposé aux Grecs en leur temps ? 

pas inimaginable ?

un futur Président peut-il par exemple rétablir la taxe d'habitation ? l'impôt injuste s'il en est ? vraisemblablement !

l'impôt sur les grandes fortunes ? vraisemblablement !

taxer les dépôts constitués par l'épargne-forcée pendant covid ? pourquoi pas !

3-Pouvons-nous faire des économies, abaisser le train de vie de notre société ? Vraisemblablement ! Il traine par exemple un rapport Parlementaire étonnant, sur la fraude aux prestations sociales, selon lequel une grande partie des prestations versées, des retraites versées, serait virée sur les comptes étrangers de Français vivant à l'étranger... avec trois pays en tête : Algérie ; Portugal, Espagne, et autres Nations cousines ! (3). Alors que l'on actualise périodiquement la liste des Français, pourquoi les cartes de sécurité sociale ne sont-elles pas vérifiées périodiquement (la mienne date de 1995), et ne portent toujours pas de photos d'identité ? Il y en aurait 1,8 million douteuses ! (4)

Pareil pour les fraudes à la TVA, pareil pour les fraudes à l'impôt...!

4-La lenteur de mise en oeuvre des mesures sanitaires contre la pandémie le prouve aujourd'hui : l'Etat est malade de l'empilement de son mille-feuilles administratif : toute entreprise nationale aussi mal gérée devrait se réformer, l'Etat doit se réformer, réduire ses doublons, depuis qu'il est apparu une fois encore que pour la santé, il existait des dizaines d'Organisations inutiles, compliquant une chaine qui devrait associer davantage les Collectivités Territoriales de la base, ainsi que le Privé, qui normalement régit la médecine pratiquée par les Médecins libéraux ayant prononcé le serment d'Hippocrate.

Il faut réformer enfin un Etat pléthorique, inefficient, et coûteux : 

ce serait révolutionnaire vu notre mentalité collective. Ce devrait être pourtant l'une des promesses électorales de 2022 : "l'Etat baillonné" de Mathieu Klein" ! 

5-Nous sommes cigale. Pouvons-nous devenir fourmi ? Vous allez me dire que c'est un rêve... fou !

La seule hypothèse d'Agnès, est que nous la France, au bord du gouffre, ayons la réaction que nous avons toujours eu dans les cas désespérés : 

nous approchons d'un cas désespéré :

une faillite, comme l'a connu l'Argentine

Pouvons-nous rêver, que dans ce cas, un Candidat se lève

nous présente une issue rigoureuse menant au salut

et sache nous guider dans les réformes indispensables

en annonçant dès l'origine qu'il ne se représentera pas pour un second mandat ?

---/---

peut-être le Président pensait-il à tout cela

quand n'écoutant plus les chaines d'info

il a reporté le troisième confinement

aux calendes ...

... Grecques ? ?


PS : 

(1) 18 février 2012 : "le printemps français"

http://babone5go.blogspot.com/2012/02/le-printemps-francais.html

(2) j'ai trouvé quelques bouteilles du château Bessan : "encore jeune il appréciera d'être ouvert avant la dégustation"


(3) Rapport sur les fraudes aux prestations sociales



(4) les cartes vitale en circulation ...octroyées aux naissances des années 2000 :


4bis
:les  retraites hors France : trois pays en tête.





PS 6 : quelques titres ... à ne pas lire ... si l'on cherche à rester tranquille !

les dettes et autres engagements de la France : 7000 milliards, trois fois le PIB


"c'est pour ça qu'on a mis Madame Lagarde à la tête de la BCE : combien de temps encore va-t-on tenir face aux pays du Nord fourmis comme l'Allemagne ?


il est vrai qu'ajouter un cabinet américain à la pléthore de services français pour organiser la vaccination ne manque pas de sel !

le Figaro, il est vrai, est un journal de droite, à ne pas mettre entre toutes les mains !


PS 7 : quelques vieilleries :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire