mercredi 17 février 2021

Entreprendre pendant le couvre-feu

La stratégie est donc la suivante : se faire vacciner pour la seconde fois. Attendre la réaction 15 jours. Cela donne fin février. Attendre le variant Anglais : début mars. Faire gaffe que nous soyons protégés de ce variant britannique ce qui n'a rien de garanti, aussi bien le Pfizer est efficace à 90%, pourvu que nous ne soyons pas dans les 10% ratés ! La conclusion : rester sages jusqu'à la mi-mars, et continuer ce que font les séniors de se protéger jusqu'aux beaux jours ! Arrivés là, pourra-t-on filer en Catalogne ? Personne ne peut répondre !

L'horizon proche reste donc l'auto-confinement par précaution. Donc nous avons du temps, le temps d'entreprendre des choses impossibles dans la situation antérieure, dite "normale". Rien ne sera plus normal nous le savons maintenant, le Président Hollande se sera trompé là-dessus comme sur tant d'autres points, puisque je m'attends à devoir me faire re-vacciner en octobre de la grippe, et du variant français, car je ne vois pas pourquoi nous n'en aurions pas un, le "variant-réfractaire" !

J'ai donc décidé d'entreprendre une tâche jugée impossible avant : créer une capote amovible, pour le caddy 2, pour lui permettre (du moins à son conducteur) d'affronter les dérives climatiques promises par le changement climatique !

Question 1 : me reste-t-il du tube 2,5mm ? Réponse en cherchant : Oui ! Puis-je réaliser un patron ? Réponse : il suffit de s'y mettre !









miracle : le tissu devient rarissime, mais j'ai retrouvé une capote quasi entière repliée en réserve

Il suffit de la découdre, pour mieux la recoudre !

encore faut-il bénéficier d'une couturière ?

Yes

une prochaine fois ?

faire du neuf avec du vieux !





1 commentaire: