lundi 15 février 2021

Rayon de soleil catalan


La vie est géographiquement injuste : voilà nos confrères de Moselle attaqués par la forme virulente du virus, dite Sud-africaine ! On imagine ce virus bardé de pointes de lances acérées, aigri par l'apartheid, décidé d'attaquer (férocement) les habitants de Moselle, déjà éprouvés par leur nordicité ; la neige, le verglas, le chômage, quel malheur ! Tous les jours je consulte la météo sur la Costa Daurada : quand il neige chez nous, là-bas le soleil brille, l'air est à 14° ... la mer aussi ! on serait breton, on se baignerait, d'ailleurs certains Marseillais n'hésitent pas à se jeter nus dans la Méditerranée, à la même température !

leur ressenti est "très frais", personne n'est jamais satisfait où que l'on soit !

Ce dimanche-matin me rendant à la Halle gourmande pleine-de-gourmands venus fêter la Saint-Valentin, je tombe sur mon ami aranais Enric qui tient la boutique Carlitos Frutas (1) : c'est une oasis méditerranéenne, et le soleil brille sur son stand : il y a les meilleures bananes du monde, venant des iles Canaries.(3). Il y a des Calçots, venus direct de Valls, l'homonyme de Valls, notre ex-Premier Ministre Manuel (qui reviendrait bien en France après ses échecs amoureux de Barcelone). Et puis il y a des fraises, à contre-saison bien évidemment. Elles sont énormes, issues génétiquement du croisement de fraises normales avec des citrouilles, énormes et sans aucun goût. Nous les dégusterons en râlant enduites de crème d'Isigny, le sucre de la chantilly relevant le peu de saveur de ces OGM-d'hiver (fabriquées en éprouvette à Almonte (Huelva) par Juan Ramon Jimenez sous le nom de Corazon Berry)(à propos Juan Ramon achève la mise au point de son vaccin anticovid lui aussi, à partir d'ARN messager, et de végétaux divers mais secrets issus de la biodiversité canarienne).


Ah oui, les calçots sont des oignons dont normalement on mange le blanc, sur un feu de bois. Enric me conseille de les mettre au four, ou alors d'en faire une omelette, selon le principe utilisé à Pâques pour l'omelette aux piments comme le faisait notre Grand-mère de Dax. 




Le menu de la Saint-Valentin sera donc composé d'une omelette baveuse aux calçots de Valls, arrosé de cidre breton, et conclu par un énorme plat d'énormes fraises OGM enduites de Chantilly. In fine un café fera passer les Rochers-pralinés d'Aztec, l'artisan chocolatier de la Halle.

un rayon de soleil catalan

dans la grisaille humide et froide 

du Sud-Ouest en hiver



un  rocher praliné au coucher 
une cure de dix jours
prévient l'attaque du variant Anglais
à 95,2% (source Aztec)


PS (1) https://babone5go2.blogspot.com/2020/11/les-champignons-dhelene.html

PS (2) vous désirez vous aussi accéder aux fraises de Juan Ramon ?




pour bien régler la glycémie, il faut doser attentivement la crème Chantilly : ni trop, mais surtout ni trop peu !



PS (3) :


...(en principe), vaccin Pfizer-réfrigéré injection-2 programmée...

le passeport vers l'immunité ?

(à suivre)

merveilleuses premières violettes de 2021


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire