mardi 9 février 2021

Patrice Besse me fait Duc-breton




Une fois encore, l'envie me prend de déménager, la faute à Patrice Besse ! L'envie est d'autant plus forte que l'achat pourrait se réaliser : rendez-vous compte : une maison de granite, typiquement XVIIème Siècle, avec une entrée gothique, une salle commune chaleureuse, au bord de la route.... pour 135.000 Euros ! Et ce n'est pas tout : nous sommes en Côtes d'Armor, pas si loin des plages... de la Manche...! 

Mieux encore, pas loin passe la rivière Leguer, une rivière sauvage à saumons, où l'on pêche à la mouche ! (prendre le permis, une canne, et apprendre pour les Parisiens)



Et ce n'est pas fini : sur la rivière Leguer, commune de Trégrom, existe une plage d'eau douce en rive droite, qui permet d'aller à la plage sans se rendre à la plage vous voyez ce que je veux dire ? A ce propos, Tregrom voudrait dire en vieux breton "la trève trouvée dans la courbe", qui désignerait cette plage. Pas loin, un viaduc surplombe la rivière pour faire passer le train, super, le train permet de repartir pour Paris, il faut toujours pouvoir se rendre à Paris, car Paris est la Capitale, où tout se décide of course ! Je plaisante mais c'est pile à cet endroit qu'a été filmé l'attentat perpétré par la Résistance dans le film "la bataille du rail".

pas besoin d'aller jusqu'à la mer



Voici ce qu'en dit Patrice, je le suis toujours très attentivement, 
je bois chacun de ses mots, j'ai envie d'aller voir !

"A l'ouest des Côtes d'Armor, entre Côte de Granit Rose et Monts d'Arrée, la vallée du Léguer a été labellisée " Site Rivières sauvages " en 2017. Classée rivière à poissons migrateurs de première catégorie, c'est un spot incontournable de la pêche à la mouche. Elle offre un terrain de jeu aux passionnés et une nature préservée aux autochtones et aux hôtes de passage. C'est dans cet environnement verdoyant que cette demeure atypique a été érigée. Moins de vingt minutes suffisent pour rejoindre les gares TGV de Guingamp ou Plouaret en Trégor. Tous les services et les commerces du quotidien sont à moins de dix minutes. A quinze minutes, une curiosité locale ravira les baigneurs : " la plage de Trégrom " sur la rivière, où l'herbe a remplacé le sable et les arbres les parasols. Bucolique à souhait, elle est une escale appropriée à mi-chemin entre la grande bleue et la propriété.

 Description

Le logis est situé à l'entrée d'un petit hameau en retrait des voies de communication. Ce lieu-dit compte quatre maisons d'habitations. Un voisinage paisible et familial préserve et entretient avec soin les espaces environnants. A l'approche du bâti, son architecture attire l'œil dès le premier regard. La maison longe la petite route empruntée seulement par les habitants du lieu-dit. A l'angle d'un pignon, une entrée enherbée permet l'accès à un passage étroit inséré entre le logis et une ancienne remise, ouvrant à l'arrière sur une petite terrasse attenante à la maison. Cette dernière surplombe un jardin avec vue sur les prairies, les champs, les bois et le bocage alentour.

Le logis

D'un plan rectangulaire, il est coiffé d'un toit à deux pans d'ardoises sur deux niveaux. La façade est ornée d'une porte avec un arc en plein-cintre. En moellons de granit, elle est notamment percée de trois lucarnes à fenêtres pendantes. Des pierres de taille encadrent les ouvertures. Ce logis présente une architecture atypique au regard de son envergure qui lui confère une certaine noblesse et presque une allure de castel. 


Rez-de-chaussée

L'accès au logis peut se faire soit par la porte principale qui donne sur la petite route, soit à l'arrière du bâti via une porte en bois vitrée, qui donne sur une terrasse avec le jardin en léger contre-bas. Une pièce de vie confortable est agrémentée d'une cheminée de granit de haute stature dont le manteau est constitué de pierres de taille imposantes. 

Les corbeaux sont sculptés et un fronton en bois vient parfaire l'habillage. Un poêle est relié au conduit et permet de chauffer intégralement le logis. Les poutres, les pierres apparentes et l'escalier en bois rendent cette pièce de vie chaleureuse, accueillante et authentique. Une cuisine fonctionnelle et une salle de bains avec toilettes ont été aménagées avec minimalisme.

Au premier étage, l'escalier débouche sur un pallier qui dessert trois chambres mansardées habillées de lambris, dont deux sont équipées de placards dans le mur.

L'annexe 

Un second corps de bâtiment est flanqué dans l'alignement du logis. Il en reproduit les mêmes codes : murs en moellons de granit, toit d'ardoises à deux pans, porte avec un arc en plein-cintre et ouvertures encadrées de pierres de taille. Cette partie habitable ne communique pas avec le logement principal. Il est cependant tout à fait possible de l'envisager.

 Rez-de-chaussée

La porte principale ouvre sur deux espaces de superficies sensiblement égales. Un imposant pare-feu en acier fixé au sol forme une protection et apporte une touche d'originalité à la cheminée. Le sol est une dalle béton et les murs sont vierges. Un escalier en bois permet d'accéder à l'étage. Un aménagement créatif et fonctionnel permettra de profiter pleinement de cette surface.

Premier étage

L'escalier de bois grimpe vers une vaste pièce sous combles avec une grande hauteur sous plafond. Les murs sont enduits de chaux. La charpente sous voliges est apparente. L'authenticité a été conservée. La lumière pénètre généreusement par deux fenêtres de toit qui éclairent un volume généreux.

"Ce que nous en pensons" 

j'aime bien ce moment du descriptif, 

j'aime bien savoir ce que pense Patrice, je le suis toujours dans ses pensées !

"Un lieu privilégié pour se détendre, prendre le temps et profiter de la nature environnante. Ce sont aussi des espaces intimes, chaleureux et fonctionnels, faciles à entretenir. La possibilité de créer une porte d'accès entre le logis et l'annexe porterait à plus de 140 m2 la surface habitable totale d'un seul tenant. Cette maison de caractère à vocation secondaire ou principale, une fois quelques travaux d'isolation et de décoration entrepris, permettra à ses hôtes de s'y ressourcer. 

"La Bretagne et ses spots si convoités sont accessibles de tous côtés : que ce soient la mer, les vieilles montagnes atypiques, les vallées luxuriantes et les cités de caractères. Cette petite propriété est ancrée au sein de l'ancien duché".

Vous avez compris, et je résume pour vous :

devenir Duc (et Duchesse) pour 135.000€

irrésistible !


et voici les armes de Tregrom, 

à apposer sur la cheminée

sept ronds dans l'eau


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire