dimanche 5 août 2018

Villa Donna à Skopelos


J'ai cherché pour vous les lieux de tournage de Mamma Mia, puisque la sortie à l'écran de la comédie musicale n° 2 nous ramène dix ans en arrière en 2007, dans la merveilleuse île grecque de Skopelos.

Pour se rendre sur place, il prendre le ferry : 50 minutes depuis  l'aéroport de Skiathos. Nous ne sommes d’ailleurs pas seuls, comme c’était le cas quand cette destination restait connue des seuls plaisanciers : après le succès de la comédie musicale, c’est aujourd’hui la foule : la planète tout entière veut visiter les lieux ! 

Comme le dit la description donnée par Go-ferry, c’est le Paradis terrestre, ou mieux l’Olympe grec : « Au nord, l'exquise petite ville de Skopelos, les petites maisons serrées les unes contre les autres, entourant le château et s'étendant jusqu'au port...

«...entre les maisons, d'innombrables petites églises que les Skopelitiens entretiennent avec un respect particulier, continuant à préserver strictement leurs traditions religieuses ». J’ai traduit de l’Anglais, la langue universelle des Grecs qui cherchent à attirer les touristes (avant de se plaindre de leur nombre). Le rite religieux local est la religion grecque-orthodoxe, attention, ce n’est ni notre religion catholique, encore moins l'anglicane, tous les visiteurs venus ici de loin pour se marier dans la petite chapelle risquent d’être déçus.

« Des rues étroites et pavées qui montent, interrompues de temps en temps par des paliers d'escaliers, et des marches qui entourent les quartiers, d'immenses bougainvilliers embrassent des balcons et des murs fraîchement blanchis à la chaux qui entourent de petites cours"...





venir sur place avec son ketch est naturellement le top




La réalité est tout autre : de loin, tout semble comme dans le film. L'adorable chapelle d'Agios Ioannis, blanchie à la chaux, est perchée sur un sentier sinueux de 202 marches au sommet d'un éperon rocheux qui s'avance dans la mer. Il semble balayé par le vent, isolé et magnifiquement paisible.

Mais de près, les choses ne sont pas si tranquilles. Pour commencer, le parking déborde. Tout le monde rêve de se déplacer en Land Rover décapotable bleue. Et le café proche est bondé et plein de bruit... des musiques du film.










Et l'église ? Eh bien, à y regarder de plus près, ce n'est pas tout à fait à la hauteur non plus. En effet, il y a quelque chose qui cloche au moment où la plupart des visiteurs passent à travers les lourdes portes en bois, le chant s'arrête et les récriminations commencent.

"C'est très joli, mais tout est faux", dit Carla Stone, 23 ans, originaire d'Australie. Il n'y a pas de bancs, et l'autel est bizarre.

C'est minuscule! dit Sophie Goodson, 15 ans, de Godstone, Surrey. Il y a à peine de la place pour Meryl Streep, sans parler des trois papas et de tous les invités du mariage.

"Nous avons vu le film huit fois et nous venons tout spécialement de Varsovie, donc c'est très bouleversant", dit Karl, 28 ans. "Ils ont dû utiliser un décor de cinéma pour l'intérieur."

Evidemment, ce n'est pas là qu'a été tournée la scène du mariage, mais miracle du cinéma, dans un lieu plus grand : l'église d'Agion Panton, qui se trouve devant Panagitsa tou Pirgou au bord du port de Skopelos.


Je cherche, vous le devinez, la villa, avec ses volets aux peintures bleu-dégradé, les grandes dalles des cours-terrasses décorées d'une mosaïque de dauphin, ses escaliers, ses granges, ses greniers...

la mosaïque du film a été démontée après sa création en studio, et le tremblement de terre qui l'a brisée
par contre, voici celle d'Ostie, où le marchand a écrit : "Envieux, calco te, je te marche dessus"
nous aurions aujourd'hui (où les langues se sont déliées) une traduction bien plus explicite ?

Elle a apparemment été reconstituée de toutes pièces dans les studios de Pinewood !













Naturellement, on accède à la mer en descendant la falaise, tout se fait 

les pieds... dans l'eau !







maintenant, je vous souhaite d'aller voir Skopélos, 


louez une maison de pêcheur 



et en attendant ce moment enchanté, allez au cinéma, voir

 le film numéro 2,

demain !

je suis sympa : voici le lien vers go-ferry
Greek ferry lines, to greek islands

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire