lundi 27 août 2018

Des drones pour s'ajouter aux radars

L'état n'a plus d'argent, comment alors fait-il pour poursuivre à cette cadence l'équipement en contrôles de toute sorte de la circulation automobile, pourtant ralentie par la limitation de vitesse à 80Km/H ? Comment fait-il pour continuer d'acheter hier des radars fixes ; et puis mobiles ; et puis embarqués dans des voitures banalisées .... et maintenant des drones-radars ? ....Avec l'argent des radars, qui aurait pu être consacré à la réfection des routes dangereuses ...?

Non ! plus excitant d'ouvrir de nouveaux fronts de bagarre : 
contre les automobilistes, contre les retraités, contre les bénéficiaires de l'APL...

Voici un florilège d'images qui parlent seules !











Ce qui est marrant, c'est que les mêmes drones

qui pouvaient déranger le Président à Brégançon

et flasher les centrales nucléaires...

l'armée tente de les détruire,

en dressant contre eux des aigles royaux :





pas facile d'apprivoiser un aigle royal


ni de demander (même poliment) le secours de l'armée


pour attraper ces drones !








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire