mercredi 8 août 2018

Il s'appelle Tai-mo-shan (4) !

Je n'en ai pas fini avec Mamma Mia : ce superbe ketch, personnage incontournable du film, je voulais en savoir plus ! Connaitre son nom ! Non seulement il n'a pas été difficile à trouver, mais on doit pouvoir l'acheter ! ou entre-temps, le louer ! Je vous donne l'adresse à la fin.



J'ai trouvé son histoire chez Sandeman :

En 1932, cinq officiers de la marine britannique, des sous-mariniers, approchent le concepteur de yachts HS Rouse et lui commandent un ketch de 54 pieds, avec l'intention de remonter les 16.000 milles les séparant de la Grande-Bretagne. Dans la marine, on continue de parler en pieds et en milles, comme dans l'aviation.

A propos, vous savez tous ce qu'est un ketch ? Grand mat devant ; petite voile d'artimon derrière. Quand les voiles sont triangulaires, c'est un ketch bermudien ou marconi. Le foc et la trinquette à l'avant sont énormes, ce qui fait que par vent frais, on peut abattre la grand voile.


Le livre du Lt Cdr Martyn Sherwood The Voyage of the Tai-Mo-Shan de 1935 raconte l'histoire d'un voyage d'exploration et de grande aventure de Hong Kong à Dartmouth, le «tour du monde à la voile". Les cinq aventuriers financent la construction du coureur océanique de 54 pieds dans la cour de Kowloon à Hong Kong & Whampoa Dock Co Ltd - le yacht est baptisé Tai-Mo-Shan, la plus haute montagne dominant Hong Kong.








Le lieutenant Ryder supervise la construction; une coque en teck, des cadres en bois de camphre et d'ipol et une énorme quille en plomb de 7 tonnes - lorsque le constructeur de bateaux Leo Aston inspecte le yacht, il le décrit comme doublant les normes imposées par Lloyd : il pesait 23,5 tonnes et il n'avait jamais vu une telle construction.

Les officiers demandent la permission de rentrer chez eux en Angleterre par une route peu orthodoxe, contre les vents dominants, via le Japon, les Kouriles, la mer de Béring, les Aléoutiennes, la Californie, le Panama et les Antilles. Ils reçoivent un télégramme de félicitations de George V.


Ce n'est que plus récemment que les journaux de bord de Robert Ryder VC ont révélé que le voyage de Tai-Mo-Shan de 16.217 milles de 1933 impliquait l'espionnage dans les eaux japonaises - une recherche de bases sous-marines britanniques et américaines. Huit ans plus tard, dans les Kuriles à faible densité de population, entourés de brouillard et de pluie pendant 6 jours sur 7, l'amiral japonais Yamamoto avait choisi la cachette de ses avions avant l'attaque surprise de Pearl Harbor.

Pendant la guerre, c'était presque comme si l'équipage travaillait à rembourser leur nation et la marine pour le «grand tour» qui leur avait été accordé auparavant : ils remportent quatre citations, une croix de guerre et une croix de Victoria.

TAI-MO-SHAN, a été vendu à la Royal Navy Sailing Association pour exactement ce qu'il avait coûté, au centime près. Puis en 1964, il est acheté par Ian Bowler CBE, ingénieur des oléoducs, après avoir lu «Voyage de Tai-Mo-Shan», impressionné par sa construction exceptionnellement lourde et il le transforme en yacht de croisière.

Plus récemment, le bateau a attiré l'attention des producteurs de la comédie musicale "Mamma Mia" basée à Abba et est utilisé dans le film 1 ; puis dans le second épisode. Je le sentais bien : ce n'est pas n'importe quel bateau !


TAI-MO-SHAN est le navire jumeau de TZU HANG (1933); Le bateau sur lequel Miles, Beryl et Clio Smeeton ont sillonné le globe pendant plus de 20 ans, leurs aventures étant relatées dans de nombreux livres.



















TAI-MO-SHAN possède d'impressionnantes terrasses en teck, des garde-fous en teck créant un rempart et des ponts largement dégagés. Seules cinq trappes, un guindeau d'ancre, un poteau Sampson massif et une cabine de coffre interrompent le pont, rendant le déplacement très facile. Le cockpit est protégé par l'abri original en teck, spécifié par les premiers propriétaires pour leur voyage mondial, probablement très efficace .... et d'une belle allure!







L'habitacle de la boussole d'origine est monté derrière l'abri avec des ajouts plus modernes regroupant : vitesse / profondeur / journal ; GPS et moteur Garmin. Il y a des hiloires en teck épais qui entourent le siège du cockpit. La roue du gouvernail est attachée à travers la cloison arrière du poste de pilotage. Les treuils primaires et secondaires sont montés sur un moteur hors-bord en acier inoxydable à bâbord et à tribord.

Il y a une trappe pour le puits de gouverne sur la plate-forme arrière - cela donne un excellent accès au gouvernail, aux réservoirs de carburant et à l'espace de stockage.

Il y a des taquets en bronze d'origine bâbord et tribord, avec des chaumards en bronze à la poupe et à l'avant du mât principal, le pont avant sur Tai-Mo-Shan est de taille suffisante pour accueillir quatre tables en teck, à l'ancre.




On ne s'en rend pas compte dans le film, quand le skipper cherche à profiter du soit-disant peu d'espace libre pour ... cohabiter avec sa passagère, mais en réalité il y a 3 cabines, qui permettent de coucher 9 passagers.

Les planchers de cabine sont en teck, les têtes de pont sont peintes en blanc et les cloisons sont un mélange de menuiseries en acajou et de peintures. La tapisserie d'ameublement intérieure est en tissu turc avec un motif de paisley (ou cachemire) de bon goût. La descente principale se compose d'une grande trappe coulissante sur le toit de la cabine arrière tribord. 

La cabine du propriétaire est située à l'arrière, composée d'une double couchette à tribord et simple à bâbord : c'est là que ça se passe ! Il y a une étagère à livres et beaucoup de stockage sous les deux couchettes. La base du mât de misaine passe à travers la cabine en face de la cloison arrière et de vastes casiers de stockage se trouvent derrière. Il y a 2 trappes dans la tête de pont pour la ventilation, 2 lampes de lecture et un éclairage de cabine.










La menuiserie de la cabine du salon est impressionnante avec une grande table à cartes tribord avec un excellent stockage des cartes. Il y a une horloge et un baromètre. Une armoire à boissons et un frigo cachés au-dessous, à nouveau avec une porte en acajou. Des sièges pour 8 personnes. Des cases de livres intégrés de chaque côté de la salle principale au-dessus des couchettes de canapé, des lampes de lecture et des lumières de cabine.

La cuisine est située en avant du salon principal. Elle est équipée d'une cuisinière à gaz Plastimo Neptune 200 et un four avec des surfaces de travail en marbre gris et de stockage. La base du mât principal interrompt cette zone - avec de grandes surfaces de travail en marbre, un grand évier et beaucoup de rangement. Cette zone est bien ventilée par 2 trappes de pont dans le plafond.

La carlingue avant dans la proue a 2 autres couchettes simples, un compartiment principal avec une toilette manuelle et un lavabo. La trappe principale du pont avant est située dans le plafond, avec un stockage de voile à tribord.


Le moteur est un Hyundai de quatre cylindres 85 ch [63Kw] diesel, équipé en 2004, refroidi par eau brute, offrant une vitesse de croisière de 7 nœuds et une vitesse maximale de 10 nœuds. Systèmes d'échappement et de refroidissement renouvelés en 2004. Nouveaux alternateurs pour cinq nouvelles batteries 24V et 12V. Réservoir de carburant 545 litres [120gal].



Puur les spécialistes, les équipements de pont : treuils principaux et secondaires de Gibb, treuils Goiot sur le mât principal et la misaine, treuil principal de drisse conçu et construit par Camper & Nicholson. Guindeau électrique Francis. CQR 27 kg [60 lb] ancre de perçage avec 100 m de chaîne de maillons. CQR 20kg [45lb] ancre de kedge avec une vaste gamme de chaînes et d'ailes.

je me suis débrouillé comme j'ai pu avec la traduction française, pardon pour les termes mal traduits !

si vous êtes intéressé, contactez de ma part :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire