dimanche 12 août 2018

Machaon seconde génération

Je vous ai montré la dernière fois la belle ponte de 12 chenilles trouvées sur le fenouil de N. Elles se sont transformées en chrysalides, et l'éclosion vient d'avoir lieu il y a deux jours soit autour du 8 août. Pas de chance, le temps s'est refroidi et une couche de nuages a masqué le soleil : les deux exemplaires fraichement éclos sont restés sagement à couvert : vont-ils s'envoler ? et surtout vont-ils trouver l'âme-soeur, pour s'accoupler, pondre, et recommencer le cycle d'été ? 


quelles admirables "dégaines" pour sécuriser l'attache au support !


les chenilles n'ont pas su quelle couleur adopter pour se camoufler : elles ont varié du vert-fenouil au gris-bois


si le numéro 1 s'est envolé, le second est "sidéré", attendant le soleil...

... et un (une ?) partenaire !


J'ai trouvé dans Ouest-France, un collègue Touchard Patrice :

il élève des papillons pour les relâcher dans la nature

il réside à Bazouges, route de-Cré-sur-Loir


drôle d'expression du journaliste,
dur dur d'élever des papillons !



ces machaons sont de lui

je lui dédie ce billet !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire