dimanche 24 juin 2018

Caddy 2 : c'est parti !

J'ai craint que le caddy n°1 soit le prototype unique (1). J'avais tort ! J'ai créé un groupe de créatifs, (je devrais dire "coworking" pour être moderne !) qui ont mis en commun une détermination sans faille : Jean-Luc, qui a récupéré les pièces d'origine, et a su créer de nouveaux garde-boues arrière : malédiction levée. Jordi qui a fabriqué des roues à rayon uniques. Mehdi qui me confirme se mettre bientôt sur le cul-de-poule-arrière-numéro-2. Saïd qui doit peindre le tout en vert clair Art-Déco, sans oublier M.Dupire vu ici samedi qui me confirme accepter de chromer les pièces, mais demande un délai après les congés d'août : il est dépassé par les commandes auxquelles il ne sait faire face ! Il est comme le dernier médecin dans le désert médical, le seul survivant des chromeurs disparus du Sud !

Si le chef d'oeuvre doit être terminé pour Noël 2018, 

c'est jouable !

Je reçois donc à domicile le carton (intact) qu'a soigneusement emballé Jean-Luc : c'est le truc de Saint-Ex dans le Petit Prince : "dessine moi un mouton" : le mouton est invisible dans le paquet soigneusement emballé : contempler le carton fermé me met en joie, joie décuplée quand j'ouvre les unes après les autres les enveloppes de papier-bulles, contenant les pièces classées par genre : train avant ; arrière ; pièces diverses, capot... et le fameux pare-brise.

c'est Noël !








drôle d'avatar : les moyeux sont taraudés en M4, soit diamètre 4mm et pas de 0,7
pourquoi ai-je donné comme modèles deux d'entre eux au pas de 0,5 ? ?
il a fallu en refaire 5 au pas de 0,7 !
quel joli outil pour les visser en force !
eh oui, les boulons de roues ne vissent pas !


pour le moment, l'objectif final reste cet engin :



... mais avec des roues-rayon !

(à suivre)

PS : (1) 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire