mercredi 10 août 2016

Mes gros jouets Citroên : quatre ans ont passé

Déjà quatre ans, que j'avais fait le point de "mes gros jouets Citroën" ! En six épisodes, avec un épilogue, mais pas la fin. La vraie fin. Je la vois survenir : durant quatre ans, avec l'aide précieuse de Jean-Luc G., j'ai continué à puiser dans les ultimes stocks des dernières caisses vichyssoises, initialement remplies de pièces détachées. Certaines s'épuisaient, commençant par les garde-boues arrière : pas faciles à fabriquer, car leur section est légèrement arrondie, et seules les pièces embouties d'origine conviennent : les moules existent bien, mais seulement la partie inférieure ! Il manque le positif ! Et surtout, elles sont...visibles...mais...inaccessibles...! Impossible de les emprunter pour relancer une fabrication ! Je me demande si ce n'est pas le but recherché : tout arrêter ?



















L'astuce pendant ces quatre ans, aura été de s'en passer...

avec des véhicules aux garde-boues arrière plus simples !

Je vous ai raconté l'histoire de ces trois créations depuis quatre ans : la véritable autochenille B14 décapotable, ayant accédé au col du Grand Saint-Bernard en janvier 1928. Quasiment une maquette celle-là, avec toutes les parties mobiles fonctionnelles, un train avant suspendu. De véritables chenilles P15N fonctionnelles à l'arrière, et des garde-boues à l'échelle, certes, mais plus simples que le fameux garde-boues arrière des limousines, mais quelle longueur !




Un petit autocar manquait à ma collection, avec lui aussi des garde-boues arrière transformés, suivant le fameux système de la boite de camembert. Autant en construire les mêmes pour la remorque. L'intérêt était d'utiliser la largeur totale du châssis, pour valoriser les 20 cm d'espace, indispensable à l'intérieur pour les banquettes en U. Même si ces dernières sont parallèles à la route, sauf à l'arrière bien entendu.






Replacé dans le contexte de la traversée des Pyrénées de l'Atlantique à la Méditerranée, en empruntant notre RN 117, j'ai ainsi recréé la "route des Pyrénées" chère aux "Services d'Automobiles de la Cie du Midi" reprenant le livre célèbre de Paul Guiton publié en 1939 : "Routes des Pyrénées".















janvier 2017 : j'ajoute...(enfin)...la galerie de toit  !


Retour en arrière :

Miracle : juin 2015, Jean-Marc Finot - dit ladycast me repère : il a chiné un châssis entier un peu dessoudé. La réparation est à ma portée. Je le mets en contact avec Jean-Luc G. qui lui vend les roues, direction, pont arrière, capot (ouf, il lui en reste !) et petites pièces indispensables, recensées sur un superbe éventaire chiffré. Il vient me voir à domicile et me revend le tout, désespérant de reconstruire un véhicule alors qu'il a tant de projets personnels.




J'ai alors le projet fou de créer un caddy, projet soumis autrefois au fameux maquettiste rouennais Christian Gouel, et pouvant avoir l'avantage (théorique) d'être réalisé comme une coque de bateau en acajou. Je découvre alors Jacques Maillière qui se trouve être voisin, mais il faut créer des plans précis, mission pour moi impossible : je redécouvre le travail des charpentiers de marine, consistant à faire des gabarits en bois, et se passant de plans ! Je confectionne tous les gabarits nécessaires.


la forme en bois de Christian M. a tout sauvé, pour retenir les proportions définitives et découper le laiton

Christian M. me dépanne alors en réalisant une forme de bois, susceptible de préfigurer le volume définitif, et de servir de patron....idée décisive, puisque le Hasard me fait rencontrer Mehdi Vidal, qui réalise cet été 2016 l'impossible : une caisse vide en laiton, légère et parfaite, digne du grand carrossier-formeur qu'il est, alors qu'il est tout jeune : il promet !




Je reprends l'attache de Saïd, le merveilleux peintre qui m'a soutenu lors de mes derniers projets, et puis garantir la production de ce qui sera vraisemblablement :


my last big Citroën Toy :

the alone 1/7° scale brass B14 Citroën Caddy

(à suivre, l'été 2016 
et le caddy...
n'étant pas terminés !)

........../............

le temps passe... 

nous sommes à deux jours de Noël 2017










PS 1 : ce billet est maintenant réactualisé avec les photos du caddy terminé : cela aura été long, mais le projet aura été mené à terme  ! 23 décembre 2016



PS 2 : tant qu'à faire, j'ai rassemblé mes souvenirs de Bugatti 1/8° large scale, avec des maquettes extraordinaires, en 8 épisodes, tout ce mois d'août 2016 !

voici le premier : http://babone5go2.blogspot.fr/2016/08/royale-for-sale.html

...et  le dernier et 8° : http://babone5go2.blogspot.fr/2016/08/bugatti-18-for-sale-8-et-fin.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire