vendredi 1 avril 2016

Ciceron reviens !


10è édition du Festival européen latin grec à Lugdunum


(enfin Lyon, capitale des Gaules comme vous savez !

Cicéron reviens !

Il y a encore des jeunes pour déclamer en latin !

Ouf !

C'est le Figaro qui nous annonce cela, une fois le festival terminé. Plus de 150 jeunes latinistes, à la recherche de la citoyenneté si à la mode, ont déclamé Cicéron, dans la première catilinaire lancée contre Catilina, le cynisme et la corruption caractérisés (c'était à l'époque, ces défauts ont été totalement éradiqués depuis).

Ca commence par :

Quo usque tandem abutere, Catilina, patientia nostra !

Quamdiu etiam furor iste tuus nos eludet?
Quem ad finem sese effrenata jactabit audacia?
 »

Jusqu'à quand, Catilina, abuseras-tu de notre patience ! Combien de temps encore serons-nous le jouet de ta fureur ? Jusqu’où t’emportera ton audace effrénée ? »

Immédiatement, (illico), les mauvais esprits (dont j'aurais tendance à faire partie) se demandent :

-"comment se dit François en latin" ? : il suffit de penser au Pape, François, lui doit bien avoir une traduction, c'est Franciscus, éthymologiquement "Homme de France", un prénom de Président tout à fait approprié je le concède.

Il suffit donc, pour être à jour, de prononcer :

Quo usque tandem abutere, Francisce, patientia nostra !

en déclinant Franciscus en Francisce, désignant le vocatif !

(c'est très très enfoui dans ma mémoire encombrée)

Parler latin, encore mieux grec, nous rapproche de nos racines, nous fait comprendre notre Civilisation, et nous aide à analyser qui nous sommes, voilà la leçon de Lyon.

Je vous laisse avec le Figaro :



rassurez-vous : c'est flou car je ne suis pas abonné !







Fortuna juvat !

la fortune sourit aux audacieux !

attention, il s'agit de fortuna, qui est plutôt la réussite ; le bonheur
que l'accumulation d'Euros
même si l'on peut reconnaitre 
que l'argent (propre) n'est pas incompatible bien entendu, avec le bonheur


Jean-François Armand Félix Bernard

les ailes de papillon confirment que derrière la pluie d'or de sa corne d'abondance
elle a bien une âme !

PS : pour le mythe de la pluie d'or : 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire