jeudi 14 avril 2016

Hybertie à Marmignon (1)

Hybertie c'est Claudine

ferrailles et rouilles

Je fréquente beaucoup ma pharmacie, vous l'avez compris, et tente, malgré l'affluence, de me faire servir par Véronique G., dont je tairai le nom par discrétion, car elle est peintre, elle aussi. Elle insiste : -"allez absolument voir l'expo de Claudine à Marmignon, vous ne serez pas déçu ! C'est de la peinture pour mecs, de la rouille et de la ferraille". Je retranscris mot à mot, dans le texte. 

Venant d'une femme, sachant que par ailleurs Claudine Hybertie est célèbre pour ses nus féminins, voyez que je sais faire la différence, et préférer la rouille !

La rouille, la peinture décollée, la patine de l'usure du temps, c'est fascinant pour tous les artistes. Encadrer une peinture avec un cadre neuf patiné, pour qu'il ait l'air antique, fait partie des grandes joies de l'encadreur, et je m'y exerce périodiquement.

Voici donc un aperçu de ce que je vous engage, ab-so-lu-ment, à aller admirer au théâtre Marmignon : c'est ouvert le jour, c'est gratuit, c'est magnifique...




des locomotives rouillées ? ...le bonheur pour un mec ! où c'est ? ?
 


une 2CV immatriculée : Gers : le pied !


...tellement que je vous en reparle demain !

pour les amateurs, Claudine peint aussi ce genre de sujet

mais comparé à une bagnole rouillée...

...quel intérêt ? ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire