samedi 23 avril 2016

300 ans d'IPEF


Cela fait trois cents ans pour les deux Corps fusionnés.

 certes.

Mais si l'on compte précisément, c'est bien le cas pour les Ponts et Chaussées créés par le Régent en 1716, après Colbert créant en 1669 un corps de Commissaires des Ponts. Pour le Corps des Eaux et Forêts, la première évocation du terme remonte à 1219 avec l'Ordonnance de Gisors de Philippe Auguste. En 1291, Philippe le Bel précise le rôle d'un enquêteur spécialisé des Officiers des eaux et forêts. Le record est battu avec huit cents ans en 2019 !

Le corps du Génie Rural, des Eaux et des Forêts avait été formé en 1965, par la fusion du corps des ingénieurs des Eaux et forêts avec le corps des ingénieurs du Génie rural. Je suis issu de la première promotion ! Un-demi Siècle ! Le Corps du Génie rural date, lui, de 1908, avec l'objectif de doter la France rurale des mêmes infrastructures que les villes : eau potable ; tout à l'égoût, et surtout électricité. Un Siècle ! C'est ce que notre ami Borloo, souhaite renouveler pour l'Afrique.

Enfin, le corps fusionné des Ingénieurs des Ponts ; des Eaux et des Forêts a été créé par décret du 10 septembre 2009, et n'a donc...que sept ans ! Il sonne la mort du Génie Rural... et de celui des Chaussées...J'aimais bien le vocable : "Génie rural" !

sic transit !

Quelle Histoire !

ou plutôt quelles Histoires !


Venez vous faire conter l'Histoire, et l'installation du groupe de travail :


IPEF du futur !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire