samedi 2 avril 2016

2 avril 2016

C’est un jour spécial aujourd’hui : contrairement à hier 1er avril, jour du poisson, où il pleuvait des cordes, le soleil brille comme en été : c’est le premier jour de sortie des papillons version 2016 : les cardamines sont en fleur dans les fossés, et les premières femelles d’anthocaris cardamines attendent les premiers mâles pour pondre dès que…le mariage aura été consommé, je parie que ce soir ce sera le cas dans de nombreux foyers, (dans les fossés à cardamines bien entendu).


Ce même jour, Perséphone, mariée de force par son père Zeus, (un vrai taliban celui-là), à son propre frère Hadès, Roi des enfers... 

...condamnée à être enfermée pour l’éternité (en enfer), et qui dans son contrat de mariage a réussi à négocier un droit de sortie six mois par an (pour faire les magasins, du shopping, vous voyez le genre, c’est une femme après tout), sort des Enfers, pour durant les six autres mois accompagner la sortie estivale des papillons.

Perséphone a revêtu les ailes brillantes du morpho...
son corset lui fait une taille de guêpe







































Cette même date, la foire de Papil-Lyon se tient comme tous les ans salle de la ficelle bd des Canuts dans le quatrième. On inaugure le Musée dédié à Colette à Saint-Sauveur en Puysaye….Colette, auteur de "splendeur des papillons". Je le détiens dans mon cabinet de curiosités naturellement (même si j'ai un peu oublié où il est trop bien rangé).






































Toujours aujourd'hui, 2 avril, est rediffusé dans notre cinéma le Régent (où nous sommes ce matin  salle 2 qui est ma foi bien remplie) Madame Butterfly, chanté par notre superbe Roberto Alagna, qui joue le rôle du triste officier américain Pinkerton, un drôle de Cupidon celui-là, pour avoir délaissé cio cio san, comme on dit "papillon" en japonais.






































…et votre serviteur est le conférencier de l’Assemblée Générale de la Légion d’Honneur de notre Ville dédiée au Saint Gaudens.


là je fais Taddéi dans l'émission d'Art d'Art

Pas mal non ?

Mon titre est repris de Jean-Marie Pelt, mon maître (j’en ai plusieurs) qui a écrit « mes plus belles histoires de plantes », je titre : « mes plus belles histoires de papillons ».

La conférence est finie. Le repas qui a suivi est terminé. Je médite sur la vie en général, et la Création en particulier.
Comme a écrit Dany Lartigue (le fils d'Henri)

qui en a fait un film :


« demain, je pars  aux papillons »

dans la 6ème constitution, (inévitable)
je plaide pour une quatrième devise de la République :

beauté

(car elle orne, et on en a besoin)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire