lundi 18 mai 2015

Yvonne Preveraud (4)...

Yvonne à la chevalière rouge

...de Sonneville : 

... cherchez la femme !

Je vous ai suffisamment parlé de l’épouse, pour que découvrant l’époux, marié à une artiste, je m’intéresse à elle !  Née Marguerite Latapie-Tronquet le 11/07/1888 à Bordeaux naturellement – décédée à Talence le 06/03/1982.

Elève de l’école des Beaux Arts, elle fait la connaissance de Georges chez Paul Antain


C'était une artiste complète puisque outre la peinture sur porcelaine, elle créa des bijoux fantaisies, fit de la miniature sur ivoire ou nacre, et  illustra des quantités d’ouvrages (Les Enfantines de Valérie Larbaud, Jack de Alphonse Daudet, Autant en emporte le vent ; Conseils de la femme nue ; la Ligne...), réalisa des décors et costumes de théâtre (La Traviata pour l'opéra de Paris en 1927), décora des intérieurs (hôtel de Mr Robert André à Paris et sa maison de campagne à Saint-Germain-en-Laye).
























Expositions à Paris : Salon d' Automne (1948), des Tuileries (1927), des Indépendants(1931-1953 à 1959) et salon Populiste (1946-47, 1950-51-52), du Nu chez Bernheim Jeune (1954-1959). Aux Indépendants Bordelais (1928-1938), et chez Grézy et Imberti.


nous revoilà à Bordeaux,
le port, des marins, des noirs,
et ... des dames nues...!
publicité pour le collier "bambi"
du bijoutier Llonguet avec deux L

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire