dimanche 3 mai 2015

Printemps rouge et bleu (8)

C'est la nature qui, finalement, présente les couleurs les plus étonnantes. Nous rentrons cap vers le Nord, au travers des immenses plaines de la Catalogne. Tout champ même en terrasse est cultivé, ce doit être la PAC : l'attrait de la subvention à l'hectare. De temps à autre, une odeur bretonne : du lisier : on n'élève pas des porcs sans une odeur sui generis !



Au détour d'un virage, c'est l'éblouissement : le rouge des coquelicots, je ne m'en lasse pas ! Mais quand derrière il y a un champ de ... de quoi ? des vesces ? d'un bleu intense ! Ouf ! un éleveur de porcs voisin a ouvert un chemin de terre vers sa porcherie : on peut se garer provisoirement avec les warnings, après tout c'est Dimanche, il doit être en repos ?

Voilà le plus beau du retour, 

ça vaut tous les tableaux des impressionnistes !







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire