dimanche 17 mai 2015

de Sonneville Georges (2)


voyage au pays basque !


Je vous ai déjà parlé de ma rencontre … par hasard. En pratique, en attendant de me rendre au musée de Gradignan (33) je consulte le catalogue de la maison de vente aux enchères Million, 1er juillet 2011, je m’y prends un peu tard !

Notre collègue peintre est né à Nouméa le 1er mars 1889, et mort à Talence le 21 mars 1978. Il arrive à Bordeaux en 1903, et se révèle un grand voyageur : Australie où il commence le dessin ; Italie ; Indonésie ; Egypte. A Bordeaux, il fréquente l’atelier de Paul Antin, où il rencontre celle qui sera sa femme, Yvonne Preveraud, artiste elle aussi. En 1913 il est à Paris (je vous montrerai ce qu’il y a peint) où il se retrouve à l’académie Ranson, avec entre autres comme professeur Paul Serusier. De retour à Bordeaux, il continue la peinture et en 1919 fonde le groupe des « peintres modernes ». Puis il crée le salon des artistes indépendants. Il collabore avec de grands noms : Dufy ; Cocteau ; son vieil ami André Lhote ; sans oublier son épouse Yvonne.



Je retrouve avec émotion des paysages connus, Ciboure ; Marcillac. 

Il y a des bœufs sous le joug. Et naturellement des vignes et des vendanges…












Yvonne

























Yvonne au pastel
maisons à Ciboure

les Pyrénées vues du parc d'Ourout-Soy à Argelès Gazost

vendanges à Marcillac


sans oublier Jean qui chasse les papillons dans un champ de marguerites…


j’aime !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire