dimanche 3 mai 2015

El Quixot

al vestibul de la biblioteca

 centre de lectura de Reus

Nous sommes à Réus. Il n’y a pas que la Casa Navas (dont je vous ai abondamment parlé). On déambule dans les rues le nez en l’air, tant sont nombreuses les façades modernista. Pas difficile de tomber sur le Centre de lectura, une adorable bibliothèque nichée dans l’une des petites rues.

Les livres précieux sont nombreux, et en ce primavera 2015, les vitrines sont remplies de livres de l’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche (El Ingenioso Hidalgo Don Quixote de la Mancha) le roman écrit par Miguel de Cervantes et publié à Madrid en deux parties, en 1605 et 1615.


Je ne fais qu’évoquer le buste de Pablo Emilio Gargallo, dont je vous reparlerai plus tard, comme sculpteur contemporain de Picasso.


À l’époque de Cervantès, le nom du héros s’écrivait Don Quixote avec un x. Le portugais Dom Quixote et le catalan Don Quixot n’ont presque rien changé graphiquement. En espagnol, la prononciation du x est au cours du XVIIè siècle passée à la jota espagnole qui dans une réforme de l’orthographe opérée au XVIIIè siècle s’est écrit j. Ceci modifia le nom en Don Quijote, et le titre espagnol est aujourd’hui El ingenioso hidalgo Don Quijote de la Mancha.

À la fois roman médiéval — un roman de chevalerie — et roman de l'époque moderne alors naissante, le livre est une parodie des mœurs médiévales et de l'idéal chevaleresque, et une critique des structures sociales d'une société espagnole rigide et vécue comme absurde. Don Quichotte est un jalon important de l'histoire littéraire et les interprétations qu'on en donne sont multiples, pur comique, satire sociale, analyse politique. Il est considéré comme l'un des romans les plus importants des littératures espagnole et mondiale.


































































































Je me sens proche de l'archétype du 

Don Quichotte,

rêveur idéaliste et irraisonné, 

épris de justice...

le premier des

indignés ?






le théâtre n'est pas loin !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire