jeudi 11 novembre 2021

L'homme de Montmaurin livre ses derniers secrets





La première question qu'en avant-première notre Secrétaire général de la Société d'Etudes du Comminges, (dûment masqué), pose à Amélie Vialet (dûment masquée) avant même le début de son intervention : -"dites-nous, Francis Duranthon nous parlant du dryopithèque disait : moins 7 millions ! Et vous, que dites-vous de notre âge" ? Et elle répond (je suis pas loin et j'entends) : -"cela va être la trame de ma conférence, disons un zéro de moins : -250.000 ? -120.000 ? En tous cas, bien moins que vos ancêtres d'Aurignac, encore un zéro de moins !".... Les Romains de Lugdunum convenarum, c'est encore un zéro de moins ! Les participants (tous triple-QRcodés-vérifiés-validés) une fois de plus en sont la preuve : nous venons tous ici tous les mois nous faire dire que nos origines sont parmi les mieux connues au monde, et ce, des millions d'années avant Jésus-Christ ! 




Amélie Vialet est paléoanthropologue au Museum d'Histoire Naturelle de Paris 


Ses centres d'intérêt sont multiples, en plus, elle s'intéresse au langage qui nous distingue, nous les humains, des primates non humains qui peuvent avoir des capacités d'expression identiques, mais ne s'expriment pas de la même manière... qu'est-ce qui nous différencie ?

Dès le début, elle cite Louis Méroc, (1904-1970) Saint-Gaudinois d'origine, qui était magistrat à Toulouse, et a simultanément inventé une méthode de classement des fossiles trouvés si précise qu'aujourd'hui encore elle est utilisée, (c'est la strato-stratigraphie) permettant de repérer avec précision l'origine des découvertes. Or, si l'on considère qu'une rivière telle la Save à l'Est et la Seygouade à l'Ouest ont creusé les couches superposées, les plus vieilles sont en haut, les terrasses successives de débordement dans le calcaire karstique, ainsi repérables, permettant la datation.


dans sa lettre à l'abbé Breuil du 7 mai 1946, Louis Méroc découpe la grotte de Coupe-gorge en cubes dans les trois dimensions, permettant ainsi de repérer chaque objet lavé et numéroté dans l'espace, donc dans le temps



alors Néanderthal ?

Personne n'en a jamais vu, les reconstitutions pouvant ou non donner un air sympathique à notre ancêtre puisque, (aurait dit Johny), "nous possédons tous en nous un petit bout de lui", tant Néanderthal d'abord a pu s'hybrider entre ses différentes branches, avant même de le faire avec sapiens. On sait pourtant que pratiquant le culte des morts, il devait avoir une conscience. Il savait découper des outils de pierre suivant la méthode dite Levallois (Perret). Et avait certainement des penchant esthétiques, avec des éléments de parure (féminine ?) ...peut-être même la capacité de décorer ses abris. La découverte de la mandibule de Montmaurin en 1949 constituait un évènement mondial, les fossiles étant rares à l'époque, mais depuis, les découvertes se sont multipliées, permettant de mieux nous situer dans l'espace et le temps.

la différence avec sapiens (qui est beaucoup plus intelligent) grâce à notre crâne plus haut : le prognatisme des dents, absence de menton

issu d'Afrique, nous représentons la branche Européenne, mais Néanderthal couvrait la planète ! Amusant de retrouver la barrière identifiée par Wallace utilisée pour ... identifier les variations des papillons ! 

la mandibule de Montmaurin désigne une forme primitive de Néanderthal, où le prognatisme n'était pas aussi prononcé que pour les fossiles récents, récent c'est -35000, alors que nous sommes dans les -300.000 !


voici la "pointe Levallois"

dégagée de son silex d'origine, par une méthode complexe susceptible d'être répétée dans des ateliers

reprenons la coupe géologique de la falaise où le temps diminue de haut en bas




en pratique, la mandibule appartient à une personne jeune, les dents n'étant pas usées...

... elle ressemble à celle de Spy...


avec la mandibule, il y a deux vertèbres, et un tibia


et dans le coin, un homotherium, pour moi c'est un sabertooth cat, un tigre à dents de sabre, surtout à ne pas confondre avec le lion de Montmaurin !







Pas simple de dater ces découvertes : il faut le faire avec les géologues. Les spécialistes du pollen, les palynologues. Les spécialistes de la micro-faune associée... une équipe plusridisciplinaire complète :





Le déroulé du climat ancien, décrit par les pollens, est déroutant : froid glaciaire,  alterne avec chaud...

alors moins 250.000 ?

ou moins 120.000 ?

quand on pense que Tautavel, c'est -560.000 !

Néanderthal... ou Heidelbergensis ?

pourquoi nos restes humains ont-ils cette morphologie plus primitive ?

qui sommes-nous donc, 

gens de Montmaurin ?


PS (1) : pour prolonger chez soi :











PS (2) : Louis Méroc a une fiche Wikipedia :


Il est en effet l'inventeur du "carroyage"


PS (3) : une pensée émue en ce 11 novembre pour Hubert Germain, 1061ème et dernier Compagnon de la Libération

« Quand le dernier d’entre nous sera mort, la flamme s’éteindra. Mais il restera des braises.
Et il faut aujourd’hui en France des braises ardentes ! » 


Patriam Servando Victoriam Tulit 

« En servant la Patrie, il a remporté la Victoire »

le noir du ruban exprime le deuil de la France opprimée par les envahisseurs, 

le vert majoritaire, l’espérance de la Patrie.

le glaive, est l'insigne du combat, la croix de Lorraine l'insigne de la France libre, 

par opposition à la croix gammée

c'étaient les armes du Colonel de Gaulle de 1937 à 1939 du 507ème régiment de chars de combat



Ovale de feuilles à un heaume sommant un écu chargé d’une salamandre, 

au-dessus d’une croix de Lorraine.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire