lundi 1 novembre 2021

ATEO


Je fais exprès de vous montrer la définition d'ATEO, c'est de l'Espagnol, traduction : "athée", et vous voyez que pour Reverso, c'est le synonyme de "mécréant". Un mécréant est celui qui n'a pas de religion, et qui du coup "ne professe pas la Religion considérée comme vraie". Non seulement il ne croit pas à la Religion chrétienne (je cite précisément un texte d'internet) mais j'imagine que désormais, il ne pratique pas non plus la religion musulmane et ne croit ni ne connait le Coran. Il est tout bonnement incroyant. Païen. 

pour ceux qui croient, il n'a pas la foi

Tout ce qui précède correspond à l'état statique de l'athée. Comme il est libre (tout à fait libre) d'exprimer ses convictions, il peut être actif, pro-actif même, militer, tenter de convaincre les autres de son incroyance, alors, il met en doute toute croyance des autres, voire de ses copains. Voilà le premier stade ! Ensuite il est ir-religieux, ce qui signifie : contester les Religions, à force de les contester l'extrême athée (on dit radical) va les combattre, rien à voir cependant avec le Religieux-radical convaincu de la supériorité de sa propre Religion qui va trancher la tête (avec un couteau affuté comme un rasoir) du copain d'en face qui pratique une autre Religion que la sienne, surtout s'il est âgé, fragile faible, ... et même pas vacciné ...voyez de qui je parle : un vieux prêtre catho ... !

Pour le vrai athée, ce n'est pas la foi qui sauve (aussi bien il n'a pas la foi)

Tant qu'à jouer avec les mots, drôle de jeu certes, l'agnostique dont je n'ai pas encore parlé, met de côté toute croyance, parce que, par sa propre intelligence, il se sent incapable de prouver l'existence ou la non-existence de Dieu. Au contraire, l'athée est un croyant : il croit à la non-existence de Dieu !

J'ai bravement tenté dans ces trois premiers paragraphes de me passer de Wikipedia (oui j'ai fait un don) mais je dois bien y recourir, une fois encore, et voici le début de la page :

"Au sens large, l'athéisme est défini comme l'absence ou le refus de toute croyance en quelque divinité que ce soit. Le terme s'oppose donc au théisme, toutefois cette définition ainsi posée ne permet pas de le distinguer clairement de l'agnosticisme, de l'antithéisme et de l'apa-théisme avec lesquels il peut être confondu. Ainsi, l'athéisme se définit comme la considération qu'il n'existe aucune notion de divinité plausible, prouvable et donc réelle, ceci tant pour un dieu unique que pour un ensemble de divinités intégrées dans un même mythe. 

"Cette conception de l'athéisme a toutefois changé suivant les auteurs et les époques. 

"Qualifiés tour à tour d'aspostats, d'hérétiques, de blasphémateurs, de mécréants ou encore d'infidèles, les athées ont été et sont toujours largement victimes de persécutions et de discriminations, légales ou non, y compris dans des pays développés et laïques, en particulier dans les sociétés dans lesquelles les religions abrahamiques sont prédominantes. L'athéisme - selon le rapport du International Humanist and Ethical Union (IHEU) de 2013 - reste aujourd'hui passible de la peine de mort dans treize pays du monde.

Richard Dawkins revendique pourtant un athéisme scientifique, c'est-à-dire fondé sur la science, dans son livre Pour en finir avec Dieu. Il reconnaît que la preuve formelle de la non-existence de Dieu est impossible. Mais selon lui « l’existence de Dieu est une hypothèse scientifique comme une autre » et à ce titre, elle peut être examinée par la science. À défaut d'en tirer une certitude absolue, elle peut en estimer la probabilité. Précisons que le Dieu dont il parle est un Dieu surnaturel. L'hypothèse « Dieu n'existe pas » est selon lui de loin la plus probable. Son argument central est que « loin de désigner un concepteur, l’illusion de dessein dans le monde du vivant s’explique avec bien plus d’économie et avec une élégance irrésistible par la sélection naturelle de Darwin ». Aussi l'existence de Dieu est une hypothèse inutile et improbable.

La Recherche, citant la revue américaine Science, rapportait en 1997 les positions d'un certain nombre de scientifiques croyants. L'astro-physicien George Smoot aurait émis l'idée que le fond de rayonnement cosmique, l'une des preuves à l'appui de la théorie du « Big Bang », est la « signature de Dieu ». Le prix Nobel de physique Charles Townes, co-inventeur du laser, prie tous les jours. Le très actif Francis Collins, co-découvreur du gène de la mucoviscidose, se définit comme un chrétien convaincu. Il ne voit pas de contradiction entre la théorie darwinienne de l'évolution et la religion : «Pourquoi Dieu n'aurait-il pas utilisé le mécanisme de l'évolution pour créer ? ». Le Belge Christian de Duve, prix Nobel de biologie 1974, affirme : « Nombre de mes amis scientifiques sont violemment athées, mais l'athéisme n'est ni étayé ni fondé par la science ». Autre Nobel, l'évolutionniste Joshua Lederberg dit : « Rien ne vient infirmer le divin. Il est incontestable que la quête scientifique est mue par un ressort religieux ». Le physicien John Polkinghorne a été ordonné prêtre anglican. Pour lui : « Dieu peut agir par des voies subtiles, inaccessibles à la physique ».

cela fait un moment que vous vous demandez

où je veux en venir ?

tout cela parce que sur le Figaro page 6 du 15 octobre 2021, soigneusement mis de côté, il y avait ce titre :

A TOLEDE un clip sulfureux entraine la démission du Doyen de la cathédrale


d'abord il y a l'adjectif "sulfureux" : le journaliste-noble de Taillac Mathieu, qui signe @mdetaillac Madrid, m'intrigue forcément, il a fait exprès de mettre, pour moi : sulfureux

et puis il y a un doyen, Juan Miguel, Jean-Michel ... deux noms sacrés... quel péché 

a donc commis ce doyen ...!

Le doyen encaisse (pour les oeuvres de la cathédrale, il faut bien vivre..) 15.000 Euros (correct non ?) pour permettre au rappeur espagnol Crema Tangana (on connait les rappeurs !) et mieux encore à la chanteuse argentine Nathy Peluso, de tourner un clip "sulfureux" pile-poil dans la lumière tamisée de la Cathédrale ... en présence de Dieu forcément ! ! 

Apparemment les danseurs n'ont rien à cirer de Dieu ni de la Religion, ils seraient donc athées, en Espagnol ATEO, OK que Dieu les protège et les accueille en son sein au soir de leur dissolue-vie ! 

Mais... sans doute sont-ils un peu provocateurs (ils ont besoin de COM, la Com attirant la thune)

Ils ont choisi une cathédrale chrétienne pour prouver (sans grands risques) qu'ils nikaient Dieu en bons athées, pour choquer les croyants, provoquer un article du Figaro ("sans liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur") et donc conduire à ce que même moi qui ne lis pas les potins, je sois informé et que pire, j'en parle.

Je vous livre la vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=Y9WJOopLYBQ

franchement, j'ai trouvé le spectacle ... marrant ...

... la danse des deux danseurs est lascive, Nathy en rajoute dans la lascivité : elle chante, mais je vous assure qu'elle danse avec entrain, comme si elle accomplissait une performance sportive, tiens comme deux patineurs sur glace qui feraient des figures, mais là, ils figurent entre eux les préliminaires de la reproduction sexuée telle que l'a inventée, il faut le dire le Créateur-de-toutes-choses, je trouve très amusant et distrayant à regarder ! 

ils y vont à-donf ! 

Le vrai nom de son protagoniste est AAA : Antón Álvarez Alfaro. Le C. vient de Crema, l’un de ses surnoms. Le talentueux rappeur trentenaire, d’origine Madrilène, C.Tangana qui officie depuis les années 2000, est devenu un véritable phénomène en Espagne. Les grands médias nationaux n’hésitent pas qualifier son troisième album « El Madrileño » d’«album de l’année ».

https://www.youtube.com/watch?v=kJmpKBYfk-c

A la fin du clip, tout le monde est sympa, photo de groupe avec enfant de choeur devant la cathédrale, le doyen est content, le prêtre est content, les danseurs ont leur clip, on a bien rigolé, Dieu s'est dit que la COM allait attirer des fidèles dans la cathédrale, boostée par cette modernité...

tout cela me fait réfléchir : notre époque est à la COM

il faut raconter des histoires

on nous montre notre catalan-parisien Manuel Valls, j'adore le voir nous raconter comment il ferait ...

... si demain il revenait aux affaires ...

... avec ses compagnes passées jouant du violon, ou brassant la thune, là-bas ...

l'Eglise, l'Eglise catholique

est au plus bas, convaincue de pédophilie, trahison, mensonges ... super la promotion de Dieu !

à Tolède, l'Evêque (puisqu'il y en a un là-bas aussi)

a eu ce geste traditionnel : d'abord dans un communiqué il a dit qu'il n'était pas au courant

(c'est l'excuse universelle....)

puis il a fait démissionner le doyen

(l'a-t-il excommunié ?)

il n'aurait pas remboursé les rappeurs-qui-dansent ?

Eux, avec leur danse sulfureuse

sont au firmament de la Gloire

Dieu dans cette affaire pour une fois, Dieu donc qui nous observe avec son téléscope 

(inimaginable pour nos connaissances)

... Dieu rigole ... !



il faut que je vous dise un truc :


nous sommes amis sur facebook

je vous invite à partager quelques photos



je suis vraiment certain maintenant que Dieu rigolait à Tolède :

il a reconnu Eve, la première femme qu'il avait créée ...

... et qui avait fait croquer la pomme ... à son mec ! 


amusez-vous bien vous aussi !

...quant à la cathédrale Sainte-Marie de Tolède, qui joue le rôle de décor dans toute cette histoire, en 2018, des séquences ont été tournées dedans, dans le cadre d'un numéro de l'émission Secrets d'Histoire consacré à Blanche de Castille, intitulé "Blanche de Castille, la reine mère a du caractère"..., diffusé le 5 juillet 2018 sur France 2.

évidemment, c'était moins rigolo, avec Stéphane Bern, 

qu'avec la sulfureuse Nathy Peluso


aujourd'hui, nous honorons nos Saints

et tous nos morts aussi !


ils reposent à Rouen ; Saint-Paul-lès-Dax ; Cagnes-sur-mer ; Bastia ; le Havre

nos profondes racines

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire