vendredi 3 septembre 2021

La fontaine de Philippe, plus ancien ouvrage hydraulique connu !

 

impressionnant, ce titre ?

je suis impressionné !

il faut se rendre  (je suis toujours en distanciel) à Nestani, en Grèce !


Nestani ( grec : Νεστάνη , avant 1927 : Τσιπιανά Tsipiana) est un village et une communauté de l'unité municipale de Mantineia , Arcadie , en Grèce, partie Sud.

Arcadie... les bergers d'Arcadie, ce nom ne vous rappelle rien ?

Il est situé au pied de la montagne Artemisio, à environ 700 m d'altitude. C'était le siège de l'ancienne municipalité Mantineia. La communauté Nestani contient également le village de Milea. Nestani est à 11 km à l'est de Kapsas , à 13 km au sud-ouest de Lyrkeia ( Argolide ) et à 14 km au nord-est de Tripoli. L'autoroute de Moreas ( Corinth –Tripoli- Kalamata / Sparta ) passe à l'ouest du village, et je me repère sur Googlemap d’après elle, parce que c’est compliqué, surtout que je m'embrouille avec les caractères grecs !

je comprendrai après de longues recherches que la fontaine est près de l'église, et pas du tout où googlemap la positionne
on apprend que l'Administration des Finances a décidé de redresser les Français n'ayant pas déclaré leur piscine, grâce aux photos de Googlemap
si les adresses sont aussi fausses que la fontaine Philippe, on n'a pas fini d'avoir des recours !

il n'y a rien à la position signalée !

Le monastère de Panagia Gorgoepikοos est situé sur une colline immédiatement au sud-est du village. La Sainte Mère de Dieu y est vénérée, avec une célébration le 15 août. Le bâtiment actuel date de 1740. C'est aujourd'hui un couvent : en Grèce, les églises pullulent, et c’est l'église au Nord de Nestani qui va m’aider à me repérer : je cherche la fontaine de Philippe II de Macédoine, qui serait le plus ancien ouvrage hydraulique connu au monde ? 

Vous deveniez qu’apprenant cela par facebook, je sois intrigué ? ?


Nous sommes en Arcadie, nom qui résonne à mes oreilles comme un écho antique, à l'époque c'était plein de bergers, qui attiraient autant de nymphes....!  Nestani est tout petit comme un village du Comminges, 500 habitants et parcourant sur Google-street les routes de Nestani, le paysage est bien pauvre, l’animation annuelle étant le festival du 15 août pour célébrer la Vierge Marie.

Dans de nombreux villages grecs, les fontaines de style sont des symboles vivants et dédiés de l'identification et de la tradition rurales. La fontaine d'eau de source (φιλίππεοις Κρήνη) est un vestige bien entretenu et reconstruit de la fontaine construite par le roi Philippe II de Macédoine (382-336 av. J.-C.) lorsqu'il campait à côté de l'ancienne ville Nestane .

Voici -un peu en charabia- ce que je lis sur Wiki, évidemment en Anglais, ce qui nécessite la traduction. Les indices paraissent peu à peu, nous sommes dans le karst apparemment, le texte nous parle de source, Philippe II a donc fait capter une source pour alimenter ses soldats.

nous y voilà !

cette photo m'aidera car on devine derrière l'entrée de la church



en altitude, il neige l'hiver. A droite le panneau indicateur d'un site archéologique


"La Filippeios Krini (la fontaine de Philippe) est une fontaine vieille de 2 300 ans commandée par le roi Philippe II de Macédoine. Elle a miraculeusement survécu en état de fonctionnement jusqu'à nos jours, ce qui en fait le plus ancien ouvrage hydraulique encore en usage au monde".


Fichtre, je pense évidemment à l’aqueduc retrouvé de Lugdunum convenarum avec ses 2045 ans, s’il fonctionne lui aussi, il devient le second ouvrage hydraulique encore fonctionnel au monde ? La gloire définitive pour Saint-Bertrand de Comminges ? Un peu comme si nous étions dans l'Arcadie des Pyrénées centrales ? ...Je rêve ... !

En 338 avant JC, le roi Philippe II de Macédoine a établi un camp militaire à Nestani afin d'attaquer Amfissa, situé de l'autre côté du golfe de Corinthe depuis Nestani.  Bien qu'à cette époque, l'influence du roi diminuait en raison des sièges infructueux de Perinthus en 340 av. J.-C. et de Byzance en 339 av. d'Apollon. Les Macédoniens campèrent à Nestani pendant plusieurs semaines. Afin de fournir suffisamment d'eau à ses troupes, le roi ordonna la construction d'une fontaine, Filippeios Krini (Fontaine de Philippe). Dans ce qui est connu sous le nom de quatrième guerre sacrée, le roi Philippe II a vaincu Amfissa et a expulsé ses citoyens de la région. La réputation du roi est restaurée mais il est assassiné deux ans plus tard par l'un de ses propres gardes du corps. Ce fut une fin ignoble pour un roi avec un héritage mitigé. Cependant, sa mémoire continuera à vivre dans le Filippeios Krini.

J’aimerais comprendre comment elle fonctionne, cette fontaine. Un texte, un des rares textes trouvés sur cette fontaine pourtant unique ! Le voici entre guillemets : « À l'époque hellénistique, des dispositifs faciles à utiliser tels que la roue hydraulique et la pompe à main ont été développés - un instrument avec lequel l'utilisateur pouvait faire remonter l'eau du sol et était utilisé par les services d'incendie de Rome. 

« Ces pompes étaient des instruments ingénieusement simples " qui impliquaient de faire tourner un cylindre incliné avec des pales en spirale autour de son axe, dont le fond est plongé dans l'eau à pomper. Lorsque la vis tourne, l'eau sera emprisonnée entre les pales hélicoïdales et les parois ainsi monte jusqu'à la longueur de la vis et s'écoule par le haut" ( Koutsoyiannis et Angelakis, 2003 ).

 


« L'appareil est parfois appelé pompe à vis d'Archimède. Les motopompes sont encore utilisées aujourd'hui pour diverses fonctions, telles que le pompage de l'eau de puits, l'évacuation de l'eau de cale des bateaux, le pompage des sous-sols inondés, l'extinction des incendies et les jets d'eau.

 « C'est un grec nommé Anaxagoras (env. 510 - env. 428 av. J.-C.) qui a clairement articulé le cycle de l'eau : débit des rivières » (Koutsoyiannis et Angelakis, 2003).

Existait-il à l’origine un puits, où Philippe fit plonger une vis d'Archimède pour remonter l’eau ? Je découvre dans un autre texte de voyageurs en Grèce que la fontaine d’origine aurait été reconstruite en 1847, sans doute maintenant une pompe électrique remonte-t-elle l’eau, car le débit des quatre orifices parait élevé ?

pardon si je râle ... comme un vieux "grognard"! comme à l'accoutumée, les Archéologues-certifiés se préoccupent de déterrer les défunts, dont les jeunes filles comme à Valcabrère, et n'ont aucune compétence technique pour décrypter les vieux ouvrages hydrauliques : personne donc pour m'aider !

je parcours (en distanciel) la route d'accès à l'église








panneau illisible


Décidément mes doutes se confirment : les archéologues déterrent tous les jours des morts, et se passionnent pour les rites funéraires qui les ont accompagnés dans l’au-delà, (passionnés aussi il faut bien le dire, par leurs armes et leurs bijoux en or).

Par contre, quand il s’agit d’expliquer les technologies de l’époque, il n’y a plus grand monde

vous me direz que pour expliquer les technologies d’aujourd’hui, 

il n’y a que les spécialistes qui parlent peu et que l’on voit rarement… !

j'ai résisté à la tentation d'acheter ce bouquin

craignant qu'il soit écrit en Grec !

PS (1) : j'ai trouvé en Grèce des usages de l'eau impressionnants, notamment des moulins !

http://babone5go2.blogspot.com/2014/12/roman-water-mills-1.html

http://babone5go2.blogspot.com/2014/12/shushtar-mills-2.html

http://babone5go2.blogspot.com/2014/12/ligona-water-mills-3.html

PS (2) : j'avance avec ma machine à explorer l'avenir : nous sommes le 17 décembre de l'année 2021, et j'apprends par Gustave Archangeli, spécialiste spéléologue, qui s'est glissé dans le puits de captage de l'aqueduc de Tibiran en Comminges sans aucun appareil de survie si l'eau était survenue sans prévenir, que l'exploration OFFICIELLE de l'ouvrage alimentant Lugdunum Convenarum devenu St Bertrand de Comminges va être entrepris dès le printemps 2022 !

Comme l'aqueduc vieux de 2045 ans a laissé des traces très spectaculaires tout au long de son parcours d'environ 4Km, peut-être cet ouvrage étonnant va-t-il être explicité, et devenir légitimement la seconde alimentation en eau potable fonctionnelle du Monde Romain ? ?

Tous mes voeux au comité technique, dont Madame Berdoy qui est l'Autorité ad hoc de la DRAC 31

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire