mardi 4 juin 2019

En vol su la piscina de Faustina

la falaise à gauche ; les escaliers ; la falaise se poursuit à droite avec une bande rocheuse

le mur romain de face

Les travaux promis ne sont pas commencés, motif pour tenter de comprendre. La topographie est un peu difficile à appréhender, mais grosso modo il y a une falaise. Les maisons actuelles ont été construites dessus, leur desserte étant matérialisée par la route. Pour descendre, des escaliers. La piscine ayant été construite à flanc de la falaise, celle-ci a été confortée par un mur. Ce mur existe toujours, et a été utilisé comme renfort de l’escalier. En partie latérale, un blockhaus est adossé au mur latéral de la piscine.

la falaise, s'érode avec le temps : nécessaire de la conforter par un mur

épais mur de soutènement, percé d'une niche, sans doute pour y mettre une statue ?







Vu de face, le sol est nettement au-dessus du niveau de la mer. Comme il n’y a pas de marées, se remplissait-elle d’eau de mer, et si oui, comment ? Je n’imagine pas (tout en me posant la question) d’une alimentation en eau douce ? Mais d’où viendrait-elle ? de la villa del Munts, pas si loin ? En tous cas, on devine l’évacuation en périphérie des fondations de la piscine, dont manque le mur côté mer.







Si la piscine était à l’air libre, les pièces en périphérie dont subsiste une amorce de voûte montaient assez haut, et le dessin proposé par la publicité parait assez juste.

J’ai retrouvé les mosaïques de la chambre 34 de la villa sicilienne de Casale, et vous laisse imaginer Faustina, entourée de ses copines, et jouant à la balle !



Faustina est sortie de sa piscine

pour affronter les vagues


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire