jeudi 22 octobre 2015

Un balcon sur la mer (16)

encore des vitraux

Vilanova i la Geltrù n’est qu’à quelques kilomètres de Sitgès, ce serait dommage de ne pas en profiter. Voilà le plan : Il est aisé de trouver sur internet la liste des hôtels où que ce soit. Bon ! On y trouve des avis de voyageurs (pas toujours inspirés) et même des photos (d’amateurs), qui s’ajoutent aux photos professionnelles (prises par des pro). Que ce soit les uns ou les autres, il n’y en a pas beaucoup qui soient fidèles ; qui donnent envie ; et qui représentent la particularité de l’hôtel en question.

la photo officielle (prise par des pro) de l'entrée
Je vous ai déjà montré les photos prises de la rue de la façade de l’Hôtel Noucentista. Je me dis que puisque c’est un hôtel, on peut entrer ? Demander les prix ? (non, il faut aller sur internet). Voir une chambre ?

Je demande à voir les vitralles, j’ai tort, il faut dire cristalles. Le monsieur (peut-être apprécie-t-il les messieurs ?) se montre très aimable, et me dit de monter. Je monte les escaliers, à chaque palier des chambres fermées. Rien à voir….sauf tout en haut !

Une coupole !

petite mais coupole quand-même !



Je redescends, m’extasie en montrant les photos prises. Le monsieur me prend au sérieux, quasiment il me prend par la main (je n’en demande pas tant) et m’ouvre une chambre. Puis deux ! les vitraux sont là !




























Je lui demande de m’ouvrir la fenêtre que l’on voit de la rue, la chambre est vide, nous terminons par celle-là !

Il a beau s’acharner sur la fenêtre intérieure. Nous avons beau tenter (à deux) de la décoller, figurez-vous qu’elle n’a pas du être ouverte depuis un siècle, elle ne s’ouvre pas !

je vous assure que le Monsieur s'acharne sur la clenche...!

en prime, je vous montre une salle de bains : pas mal !

Pas facile, en effet, de faire des photos

dans un hôtel qui n’ouvre pas les fenêtres ni la semaine ni le dimanche...

...ni jamais !



j'aurais préféré les prendre depuis l'intérieur, mais à l'impossible, nul n'est tenu !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire