dimanche 25 octobre 2015

Deux balcons dans la mer (18)

la suite l’an prochain ?

Nous avons loué un monoplex, d’où un balcon… L’avantage d’une location, c’est que quand on en a assez, on peut louer ailleurs. Alors que quand on est propriétaire, il faut assumer son choix. Etant sur place, la question est donc : -« y a-t-il mieux ailleurs» ? Ou encore : "si on vient à plusieurs, peut-on trouver davantage de chambres, toutes donnant sur la mer bien entendu" ?

Yes, il suffit de visiter !

Encore que pour visiter, il faut que le logement soit libre : mieux, que la femme de ménage y fasse le ménage, et qu’au même moment, le sachant (ce qui suppose une sacrée préméditation), nous ayons l’autorisation d’y aller, (pour visiter).


Le côté admirable de la situation, est que les pêcheurs (on devine qu’ils vivaient pauvrement en ne se nourrissant que de leur propre poisson) vivaient quasiment sur la plage, séparés par une simple rue. Une rue sur la mer, une rue derrière. Depuis le temps, les pêcheurs ont remisé leurs embarcations sur les rond-points, et ont vendu leurs maisons donnant sur la mer ou bien comme résidences secondaires (les habitants ne peuvent plus bouger sauf vendre) ; ou bien les ont données en location à des estivants.

Les pêcheurs vivent donc (eux ou leurs descendants) de leurs (maigres) rentes. La rue sur la mer a été améliorée par la Municipalité pour devenir promenade piétonne revêtue de galets pour faire chic (interdite aux voitures). Et les anciennes maisons de pêcheurs sont devenues des villégiatures pour bobos internationaux désirant avoir les pieds dans l’eau (et la tête au soleil).

le balcon du premier
Ces maisons se louent un an à l’avance par ceux qui les ont louées déjà et désirent retourner dans ce lieu idyllique. Les maisons disposent d’un rez de chaussée : premier logement à louer, mais il n’y pas de balcon, ce qui est un inconvénient même si on peut déjeuner sur la promenade.

Nous venons de repérer une maison qui dispose d’un premier étage avec un petit balcon sur la mer. Donc l’équivalent de là où nous sommes, sauf que la mer est juste en face, avec la plage de sable en direct, le tout au centre ville. Cuisine ; chambre ; balcon, tout y est. Magasins à pied.

le balcon du second
vue à gauche

vue à droite




































Sauf qu’un escalier mène à l’étage qui est donc le second. L’appartement est en fait un duplex.  Le toit a ainsi été astucieusement ouvert pour offrir un second balcon à vrai dire beaucoup plus grand qu’en dessous, d’où on voit la mer devant, côté droit et côté gauche, sur 180°. Il y a une seconde chambre et une seconde salle de bains. On peut donc y loger à deux couples ce qui est parfait pour partager le supplément qui est moins de deux fois le loyer d’un seul étage.

On y est mieux pour moins cher ce qui est le rêve de tout un chacun !

Deux balcons sur la mer, voilà le programme du printemps prochain

Il faut toujours s’y prendre très longtemps à l’avance !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire