samedi 30 août 2014

Montmaurin (5 et fin...)


pour le moment… !

la Villa romaine de Montmaurin :
on distingue à  5 heures la motte du castellum, interprété officiellement comme un château d'eau :
le tracé du canal d'amenée s'impose : un trait depuis la rivière à 6 heures, direct vers le réservoir ?

(sauf si tout bêtement le canal est en bas et à gauche...)
on voit un peu mieux avec google map

Que pouvons-nous faire, simples mortels, avec les photos aériennes ?


Certains copains partageurs, adeptes d’ULM, nous livrent gratos leurs photos, spectacle magnifique. Mais nous ne partageons pas les mêmes sujets d’intérêt, pas facile de tomber sur les lieux qui m’intéressent. Je tente donc un biais, le système D, et il donne des résultats : nous sommes en France, les spécialistes du contournement !



Le détour consiste à se rendre sur les pages jaunes, où l’on trouve toutes les adresses que l’on cherche pour obtenir le téléphone des personnes à appeler. Puis, miracle, France Télécom a acheté à l’IGN les images aériennes, permettant d’accéder à la couverture de la France, même si une église par exemple n’est pas raccordée. Vous voyez qu’il s’agit d’un miracle !


C’est ainsi que me rendant (par avion virtuel) à Montmaurin, il me suffit de rechercher la Save, et de repérer la forme si caractéristique de la Villa romaine. La Save est quasi invisible dans le couvert végétal, mais on la distingue quand-même, par les arbres qui la bordent. Les champs sont labourés tout autour, ouf, et on peut distinguer le pourtour des thermes. On ne voit rien, comme vous le voyez, pas de traces d’aqueduc, dommage ! Une oasis au milieu des maïs ? Je n'y crois pas, et propose le prochain axe des fouilles cet hiver : il faut aller sur place avec un tracteur !


C’est un jeu d’enfant de repérer Lespugue, puisque France Télécom, encore elle, a acheté un plan légendé. On peut donc repérer l’entrée des gorges de la Save en suivant les départementales, et revenir (bien à l’abri chez soi) à la chapelle Notre Dame à Hillière, pour voir le site du ciel : vous avez vu, le bassin hexagonal, qui m’a échappé hier caché sous l’herbe ? Il était sur le plan, je ne l’ai vu qu’au retour ! ! Et si c'était un captage (comblé) à l'amont de la résurgence....?

Par contre, impossible de repérer la résurgence elle-même, cachée par les arbres : il fallait bien se rendre sur place !


j'avais oublié : google map, et j'y suis sans sortir de mon fauteuil  !

Plus j’y réfléchis, plus je confirme :

impossible de devenir archéologue (amateur) sans avion

(ou satellite)

il faut s’élever en l’air !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire