samedi 24 avril 2021

Une jolie lampe en distanciel !


A toute histoire, même petite, il faut un héros, le nôtre en est un, c'est même un Maître, il porte un prénom célèbre : Samuel. Il réside à Cherbourg, où il organisait, dimanche 11 avril, une belle vente d'objets d'art, le titre est de lui.

Comme à l'accoutumée, j'avais repéré bien à l'avance le lot 163, évalué une petite somme, laissant espérer (on peut toujours rêver, c'est le propre des ventes aux enchères) d'être l'heureux adjudicataire : un adjudicataire est heureux quand il a obtenu pas cher un objet d'art susceptible de valoir en réalité plus cher ! C'est notamment le cas quand l'objet n'est pas signé, et qu'ainsi les ignorants ne peuvent se prévaloir de la signature illustre d'un illustre-artiste-coté : on sait ce que cela entraine pour des noms comme Léonard de Vinci et autres "Sauveur du monde"

je passe théoriquement à 14H22

le téléphone a sonné à 14H17, une voix féminine me met en attente...

-"je suis Isabelle-Marie", (je crois..., dans l'émotion il y a le souvenir confus d'un prénom féminin double... quel prénom...)...!

... et elle me donne ses consignes ...

-"on y va ?"

(ben oui, évidemment)









Une immense difficulté quand on opère en distanciel est de ne pouvoir imaginer les proportions, ni le toucher qui dans notre cas aide à "voir" l'épaisseur, encore moins l'oeil qui montre l'éclat. Quand il s'agit d'une lampe, qui prend tout son intérêt quand elle est allumée, s'il n'y a pas de photo, il faut une sacrée imagination pour ... se représenter à quoi cela va ressembler dans le noir : dans notre cas, non seulement le chapeau s'allume, mais aussi le pied, avec un porte-ampoules double que je connais bien,. J'imagine qu'il va falloir le réparer, ou tout du moins le démonter-remonter pour vérifier les contacts et le fil torsadé ? Ampoules introuvables, depuis la merveilleuse révolution européenne interdisant les ampoules incandescentes...?



Samuel a une bien belle montre pour relancer la vente à quatorze heures !


La matinée du dimanche messe incluse est passée des lots numéros 1 à 135, et, nous sommes en France, une pause méridienne a été instaurée de 12 heures à 14 pour pouvoir restaurer le Maître, son équipe, et surtout les acheteurs. Il faut dire que Samuel aura travaillé dès potron-minet le dimanche, jusqu'à vingt heures et plus le soir, pour une vente marathon. Les jours suivants, il devra récupérer 750 rentrées d'argent dont de nombreuses en distanciel comme c'est mon cas : des tas de Relevés d'Identité Bancaires à envoyer. Chaque acquéreur sollicite sa banque pour inscrire le nom SA Boscher sur ses heureux bénéficiaires de virements instantanés coûtant 1 euro chaque. Et après 48 heures de vérifications, le virement fait permet d'obtenir un certificat prouvant que l'objet est payé.

Vous devinez qu'en plein confinement limitant à  10 Km la distance autorisée vers Cherbourg, j'ai prévu de confier emballage et transport à un transporteur. Comme le dit dans son livre notre aimé Jean-Michel-Edouard-Leclerc, je suis bien content qu'en plein confinement les transporteurs soient considérés comme essentiels et aient le droit de rouler qui m'est interdit : j'attends en effet ma lampe ! Mon transporteur habite Beauvais, je le règle par virement-vérifié, et... j'attends !

Nous sommes quelques jours après, c'était hier !

angoisse de la livraison, angoisse du déballage !

c'est finalement UPS qui me livre, il ne me trouve pas à 14H24, et file direct chez Krys au centre-ville : de peur de ne pas vendre assez de lunettes, Krys joue désormais le rôle de dépôt-relai !

A l'instant où j'écris, j'en reviens : superbe carton super rempli de ces copeaux de plastique qui ensuite vont polluer les rivières. Super emballage bulle autour des deux verres séparés. Superbe montage électrique, le cordon torsadé blanc assorti est tout neuf, l'ampoule interne y est, l'externe a été dévissée, je ne la cherche même pas dans les huit de polystyrène et en visse une de mes réserves.

voilà la photo allumée qui manquait au descriptif


et la voilà dans son environnement de glaces 

qui doublent chaque modèle


je n'ai usé d'aucune dérogation

Le Premier des Ministres peut être fier de moi :

j'ai tout accompli en distanciel !

merci MBE Beauvais, qui a tout réceptionné ; emballé ; et livré
cela tombe bien, j'ai besoin de lunettes
je me sens obligé d'aller chez Krys
en plus... ils font tous les papiers !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire