mercredi 20 février 2019

Des leurres au lieu d'yeux : flambés (8)

En cette période d'hiver, quoi faire si ce n'est rêver au printemps ? En cette période de voeux, à quoi rêver si ce n'est à la beauté ? Si j'osais, je déposerais un voeu dans la corbeille du grand débat, pour souhaiter la promotion de la biodiversité, et le soutien de la Beauté ! J'ai bien peur de ne pas être compris, encore moins entendu, et je confie cette illusion à ce billet. Je vais commencer par le papillon-planeur, le flambé, qui est si beau en vol tout l'été. Contrairement aux lépidoptères qui précèdent, ils n'a pas d'yeux... mais arbore au bout des ailes postérieures des marques rouges, manifestement destinées à servir de leurres, pour que les prédateurs s'y attaquent plutôt qu'au corps ainsi protégé :


on peut très bien recueillir un flambé chez soi, et lui faire boire de l'eau sucrée :










les queues terminales servent à planer, mais sont agrémentées de leurres dont les yeux rouges, qui attirent le bec des oiseaux



à nouveau les leurres arrière : figurez-vous être un oiseau : vous les attrapez d'abord,

ils vous restent dans le bec, le flambé a gagné !


photo Michel Tarrier : vol poursuite dans le Haut Atlas


j'adore ces rassemblements devenus rares : comment communiquent-ils 

pour participer à leurs grands débats ? 



j'envisage de poursuivre par des papillons peu connus :

la prochaine fois, 

je vous confirme qu'ils ont des yeux !



madame pond


il faut savoir voir la chenille :

trouvez là !





comme chez de nombreux Papilionidae, la chenille sort de sa tête deux appendices puants


et recommence le cycle des métamorphoses :

au milieu de l'aile postérieure, un ruban blanc-orange-vif encadré de noir dirige l'oeil des prédateurs vers le leurre terminal : une précision étonnante du dessin : ne me dites pas que c'est le seul hasard,
surtout que, pour les daltoniens ne voyant pas le rouge, des leurres bleus constituent un détournement, toujours destiné à épargner le corps ! 


le top-hilling consiste à se percher le plus haut possible...

pour brandir ses leurres, ...

... et se faire voir des meufs !






PS : pour lire le texte entier :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire