dimanche 10 février 2019

13è samedi jaune à Paris

Le hasard nous fait séjourner dans la Capitale ce treizième samedi. Nous sommes inoffensifs, à pied, sans autre désir que de passer une bonne journée avec ce soleil de printemps. Départ en bus, des voitures de police partout : ce n'est pas un samedi ordinaire...ou plutôt : depuis treize samedi, c'est un samedi ordinaire !


poésie dans le bus, nostalgie parisienne du hanneton des champs ?




calme et volupté rue Bonaparte

avec une loupe, le prix est lisible à gauche



découverte de "la droguerie d'aujourd'hui" : magnifiques cages à chenilles !

71 et 86, rue du Bac, 

le show-room de Maison du monde, des objets absents en magasins, je vous expliquerai
heureusement que les gilets-jaunes n'ont pas vu cette boutique ! 



Il est temps de déjeuner "aux Mouettes"



le quartier est bouclé, on peut manger tranquille !





dessert dehors chez le glacier, sous bonne surveillance


le Bon Marché est tout près, on va faire un tour ?




heureusement que les gilets jaunes ignorent cet endroit ?

à l'intérieur, un Paradis culinaire... et les meilleurs tapas espagnols !




de l'huile de truffes



des brosses pour brosser les truffes





le King crabe à 119€/Kg


Yves est Normand, et me fait goûter non pas une, mais deux huitres Utah Beach ! une merveille (plutôt : deux !)




Yves me souffle à l'oreille : -"descendez à la cave... et regardez les Pétrus !"






heureusement que les gilets jaunes ne descendent pas ici !





je me fais montrer le petit coin des vins corses


dehors tout autour, les mendiants, la misère ...





même la chapelle de la rue du Bac est en travaux




.... pauperibus ...



retour à pied : les bus sont arrêtés, rue de Rennes bloquée


les gilets jaunes nous précèdent à Montparnasse


vitres éclatées, trottinettes jetées n'importe où



trop tôt pour un bouillon chez Chartier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire