mardi 4 septembre 2018

Saint-Gaudens 1543ème

Nous sommes lundi, il fait beau temps, la grande horloge du Temps a fait faire à la Planète un tour complet pour un nouvel anniversaire, si je compte bien, le 1.543ème du martyre de Saint-Gaudens : la chapelle qui abrite sa statue est ouverte. Les vitraux Gesta secoués par une bourrasque de vent ont été reposés. La foule des paroissiens est nombreuse, et à la fin de l'office, le prêtre est rappelé à l'ordre par les soeurs dépositaires des ultimes reliques, sauvées des pillages de la Révolution, pour les présenter aux participants, embrassade finale oblige.





La municipalité toujours bienveillante offrira in fine le pain de ce jour, sur lequel chacun pourra disposer les charcuteries de l'apéritif, dont le boudin noir (de porc noir) que nous fêterons samedi 13, lors de l'inauguration des Pyrénéennes en présence de Gérard Larcher, le Président du Sénat.



Tempus fugit

mais grâce au Ciel

(même si l'on devrait tout changer pour)

rien ne change








PS 1 : la preuve : http://babone5go2.blogspot.com/2017/09/cest-la-fete-gaudens.html

PS 2 : oui c'est toujours Gesta : https://babone5go2.blogspot.com/search?q=gesta

PS 3 : l'épée de Finkielkraut :
                    https://babone5go2.blogspot.com/2016/02/lepee-dalain-finkelkraut.html

PS 4 : Les Saints Céphalophores ! Du grec « képhalê » la tête et « phorein » porter, la céphalophorie est un épisode où un personnage décapité se relève et prend sa tête entre les mains avant de se mettre en marche vers le lieu où il désire être inhumé !

Saint-Gaudens est loin d’être le seul exemple : il existe un grand nombre de ses homologues, notamment bretons : voir : https://www.funeraire-info.fr/patrimoine-breton-4-et-fin-2325/


PS 5 : voici le buste reliquaire, maintenant restauré, restitué en février de cette année, avec les deux vaches dorées reconstituées du berger... de vaches ... béarnaises...Avec sa récente restauration, la Collégiale restaurée elle aussi mérite vraiment une visite documentée, qui plairait sans doute à Finkielkraut...!


PS 6 : 13 janvier 1309, le pape se rend à Saint-Gaudens (Haute-Garonne) ; le 20, par la bulle fulminée  Vita perennis gloria, il reconnaît le caractère authentique des reliques de st Gaudens, martyr des Wisigoths vers l'an 475, et accorde de nombreuses indulgences pour les pèlerinages au sanctuaire. 9 mars 1309, Clément V fixe sa résidence (d’abord provisoire) au couvent des dominicains à Avignon (Avignon et le Comtat sont la propriété du comte de Provence qui est aussi le roi de Naples) afin d’échapper aux troubles politiques qui agitent Rome ; c’est le début de la "captivité de Babylone" qui durera 68 ans

On retrouve une expression oubliée : "fulminer la bulle", aucun rapport avec coincer la bulle (des artilleurs qui ont réglé leur canon) ! La bulle est un sceau : on fait fondre la cire... on la fulmine, pour marquer de son sceau sa signature !



Le titre de la bulle fulminée s'inscrit dans ces vers :

Clément V et Philippe le Bel en Avignon

le démontage de l'échafaudage Est va dégager l'agneau tenant le Livre nettoyé
la pierre blonde de Nankin retrouvant sa couleur d'origine aura métamorphosé l'édifice


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire