mardi 24 janvier 2017

Pythagore sort son site !

la liqueur liquide...va polymériser à froid
Pythagore s’expose à la lumière !

grande nouvelle !

                  Pythagore sort de l’ombre,

 et ouvre son site internet !

Que ferait Pythagore aujourd’hui, à l’époque des nouvelles technologies ? Pas besoin de se poser la question, je vous ai déjà annoncé que Pythagore était réincarné, et s’était adonné à ces fameuses "nouvelles" technologies : il achète des puces aux Chinois (pour presque rien). Il fabrique des composants avec sa propre imprimante 3D….pour se construire son imprimante 3D à lui. Il préfère sa propre technologie, vous allez comprendre pourquoi… !

Comme il plonge ses connaissances dans les civilisations passées, il est convaincu que les Egyptiens n’ont pas construit leurs pyramides en transportant des blocs géants avec de simples brouettes, (les égytologues sont de formation littéraire, et n'ont que rarement utilisé un marteau pour bricoler à la maison) mais ont utilisé la technique des géopolymères : en mélangeant quelques composés tout simples et faciles à trouver dans la nature, (inutile de me demander la liste, c'est un secret égyptien) en observant des températures tout à fait maitrisables (la méthode des températures que pratiquaient les Anciens…) (rien à voir avec Ogino), il a conçu une liqueur (vous devinez l’approche des Alchimistes) qui est liquide au début. Mais après un certain temps, elle se solidifie en pierre aussi dure que le marbre : c’est de la « liqueur de marbre ».

beaucoup d'ingénieurs aujourd'hui osent affirmer la difficulté pour les Egyptiens
de sculpter dans la roche dure des oeuvres si précises
avec de simples burins de cuivre

La nouveauté ?

Avec une imprimante innovante. Et une "liqueur" également innovante que déroule l’imprimante sur un socle de sculpteur, (au lieu et place du plastique des imprimantes classiques), Pythagore fait faire des volumes à son robot 3D (pléonasme).
.
Pythagore a bien connu Praxitèle autrefois (je vous dis : ce sont des personnages réincarnés). D’où l’envie de Beauté !

Le robot de Pythagore a bien l’intention (ferme) de sculpter des œuvres en trois dimensions, des œuvres d’art en marbre !

Vous allez me dire : les sculpteurs d’autrefois, et même les sculpteurs contemporains, n’ont pas attendu Pythagore pour s’adonner à la sculpture !

C’es vrai, mais les sculpteurs d’autrefois maniaient le maillet à dégrossir en s’en fichant plein les yeux. La poussière (de marbre) est l’ennemie du sculpteur, et surtout de sa femme ! Le sculpteur traditionnel se doit de travailler dehors, ce qui crée des problèmes de couple (surtout quand il fait appel à une modèle ce qui complique encore la vie de famille).

Thomas Eakins nous montre comment le sculpteur travaillait en 1844-1916
vous voyez bien que Madame surveille
le modèle
et que son mari bosse

Le robot lui est tout propre, ne gâche pas la matière, et travaille 24H sur 24. On ne peut vouloir à la fois la libération de l’Homme du travail, et l’absence de travail provoquée par la diffusion des robots qui vont bosser à la place des travailleurs !

Pour  compliquer les pistes, Pythagore vient de décider d’appeler son robot Augustus.

Augustus3D

Vous comprenez pourquoi je m’intéresse tant au sculpteur américain ?

Rendez-vous sur son site

cliquez sur le lien ci-dessous

vous allez entrer dans une autre dimension

celle où l'intelligence artificielle (d'un robot)

exécute les ordres d'une intelligence humaine

encore que ce ne soit pas celle de n'importe qui :

c'est Pythagore  !



cette nouvelle aventure ne fait que commencer

je vous en reparlerai prochainement !



PS : vous n'aviez pas prêté attention quand je vous ai préparé à la nouvelle :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire