dimanche 15 janvier 2017

Petits vrais bus

Pendant que Saïd peint mes échelles, je retrouve mes archives de jolis autobus, sans galeries de toit, qui avaient justifié l'état actuel. J'en profite tant que je n'ai pas posé les appendices en question. 

Un clin d'oeil à l'Espagne, avec ces carabiniers et leurs chapeaux style Napoléon dans leur autocar découvert : là pas besoin de toit, sauf pour se mettre à l'ombre ?


dans nos albums de famille, nous avons ce genre de photos :



Le carrossier J.Lefeuvre a créé de jolies carrosseries, celle-ci doit dater d'avant les années 20, cela se voit au fanal gauche à acétylène, au marche-pied, et à la forme du toit.


Le même avec un joli exemplaire Citroën décapoté, destiné au Val André



là on retrouve mon engin, (ou presque) carrosserie complète.

 J'aurais pu, comme lui, zaper le garde-boues arrière ? 

Mais j'ai prévu, moi, une roue double !


Les sièges sont perpendiculaires au sens de la marche : cela suppose une bonne largeur de la caisse.

Nos voisins espagnols ont conservé nombre de ces mêmes engins, 

il faut dire que cela donnait des transports pittoresques :


toujours le moteur Chevrolet

on est toujours dans mon coin préféré avec le car de Tortosa

à Barcelone, arrêt place Catalunya


il faut dire qu'il y a cent ans, nombreux franchissaient les cols de cette manière :


même moyen de transport pour se rendre à Vichy...catalan


Il fallait être à Barcelone fin novembre !



on trouve toujours plus fort que soi !


demain : l'autobus est fini !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire