vendredi 27 janvier 2017

La tentation d'Antoine... (2)

...ou la tentation d'Ulysse ?

le bouquin de Flaubert, je sais, mes référence sont toujours (un peu) ringardes !

Je me demandais justement comment introduire ce sujet dans la "Gazette des Arts" : vous avez noté que les tribulations d'Ulysse et Pénélope ont ouvert cette boite de Pandore, avec ce sous-titre terrible  : 
"comment résister à la tentation" ?


Cette aventure a été vécue par Antoine, avant même qu'il soit sacré Saint, et j'en profite pour jouer avec ce prénom qui m'est cher, puisque Antoine est un ami de longue date !

Le principe est vieux comme le monde : que l'on soit jeune, ou vieux, le fantasme, un jour ou l'autre, est d'être entouré par une bande de meufs dévergondées, qui vont tenter d'abuser de votre minorité, pour déployer leurs charmes exacerbés, afin d'obtenir (y compris par la force) des faveurs sexuées.

Lovis Corinth
mon Dieu, où vais-je trouver de quoi vêtir toutes ces demoiselles ?

Le problème est que derrière une façade (on dit un phénotype) attirant, se cache le Diable en personne, surtout s'il s'agit de conquérir l'âme d'un futur Saint. Faillir devient donc un plus bien éphémère, quand vous risquez (et ce pour l'éternité) d'y perdre votre âme immortelle, et de brûler pour toujours en Enfer.

Jacques Antoine (encore) Vallin

c'est un belge : de Andreis Alex (1880-1929)
la tentation est celle du Champagne, proposé par de jolies filles

justement, son prénom est Antoine, Victor Karlovich Shtember

Dominique Papety : il s'agit de Saint Hilarion, mais c'est du pareil au même

Vous observez ci-dessus quelques représentations, où le Diable revêt les charmes d'une drôle de Diablesse. On comprend pour Antoine (pas encore sanctifié) l'importance d'être habillé d'une solide robe de bure épaisse, et de s'attacher à se boucher et les yeux et les oreilles, et de se concentrer (absolument) sur des résolutions cependant soumises à une irrésistible (??) remise en cause !



Alors je reconnais qu'entre mecs, 

d'abord on rigole bien en mangeant des chips et buvant de la bière ..

...en se moquant d'Antoine !

mais dans son subconscient ...on rêve d'être à sa place ...


Edouard de Beaumont (1821-1888)
Henri-Pierre Picou


Tiepolo

Félicien Rops 1878

... assez vite ça peut tourner mal, et prendre un ton aigre

on se dit alors que les plaisirs terrestres

sont bien courts

notre Auguste Rodin éternel

et qu'Eve puisqu'on y revient

commence à devenir grave chiante avec sa foutue pomme :

on admire les Saints quand ils ont triomphé

de la tentation

n'est pas Antoine qui veut !


Paul Baudry a peint des vénus extraordinaires :
nous sommes en 1862
le titre : la vague et la perle
elle est cette perle dans l'ormeau à droite
vous regardez ça ?

je regarde ça :

quel bel ormeau !
vous voyez que c'est une excellente manière de résister à la tentation ?
... je m'essaie d'être Saint...!

car les démons ont été placés là pour que nous les vainquions
ainsi, nous recevons la gloire de notre victoire..
...et aimons davantage la vertu

la question pour moi (devenant Saint) devient ainsi :


« faut-il fuir les tentations pour éviter d’y succomber ou les rechercher comme des occasions d’éprouver sa force d’âme ? »

the temptation of Sir Percival by Arthur Hacker
Maximilian Pirner 1889
pas de bol c'est Saint Jérôme !

heureusement pour moi, je suis tenté...


...non par la meuf...

mais par tous ces papillons !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire