lundi 16 janvier 2017

Autobus : galeries de toit

Il faut parfois mûrir longtemps un projet. Et savoir attendre. De retour, Saïd a tenu promesse ! Il m'apporte échelle et galerie, soigneusement rangées dans le carton de l'aller : peinture parfaite. Il me suffit de revisser la partie basse de l'échelle qui se replie, pour éviter tout accrochage. De positionner le tout pour bien ajuster les trous. De percer. Boulonner à 1,6mm avec les dernières vis à tête carrée (je n'en ai presque plus). L'échelle est vissée avec 4 vis de 1 mm.




Les giboulées s'arrêtent miraculeusement. Soleil. 

Et voilà le résultat final...

vues académiques gauche et droite :



en montagne, montée et descente :




fini ?

...pas tout à fait, manque la toile roulée à droite tenue par ses courroies...

...panne de la machine Singer (Suisse à l'origine, cela ne devrait pas arriver)

Heureusement qu'il reste un (petit) truc à faire

on s'ennuierait !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire